Lundi, quand je suis arrivé devant le bureau, j'ai découvert une affichette accrochée sur la porte.

Dessus, il était écrit : « Avant d'entrer, prière d'enlever vos chaussures ! »

J'ai donc enlevé mes chaussures, puis j'ai poussé la porte et là j'ai vu que tout le service était en pleine opération nettoyage de printemps. Effectivement, c'est la saison. Mais je n'imaginais pas trouver Corinne Pélissier à genoux, avec des gants en latex rose, en train de lessiver la moquette. Je n'imaginais pas non plus trouver Stéphane Capron sur un escabeau, avec des gants en latex jaune, en train de laver les carreaux.

Quant à Jacqueline Pétroz, elle était en train de récurer l'ensemble des poubelles.

Et mardi, il y avait toujours l'affichette sur la porte.

Avant d'entrer dans le service, j'ai donc enlevé mes chaussures. Puis Christine Siméone m'a tendu une paire de gants en latex et je me suis lancé dans le nettoyage des bureaux…

Mercredi, jour de l'ouverture du festival de Cannes, que certains surnomment également "le festival d'Eva Bettan".

Mais avant qu'Eva ne s'envole pour la Croisette, nous avons bien sûr parlé ménage de printemps.Eva Bettan ne porte jamais de gants en latex. Mais ça ne l'empêche pas d'en connaître un rayon question nettoyage.

Du coup, je lui ai demandé de quelle manière on nettoyait le tapis rouge posé sur les marches du Palais des Festivals.

Elle m'a révelé que le tapis rouge est en fait une carpette orange, preuve que "derrière la magie, il y a toujours du trivial" comme le dit Eva.

Rester, partir… Dépoussiérer, lustrer, lessiver, savonner, briquer…

Notre semaine fut donc une grande semaine de nettoyage. Mais maintenant, tout est impeccable.

Suivez Frédéric Pommier sur Twitter :

Retrouvez les coups de coeur et les conseils du service culture :

Il est cinq heures, Paris s'éveille
Il est cinq heures, Paris s'éveille © Ed. Opportun

### Jacqueline Pétroz

Elle vous conseille le livre d'Anna Livart qui a choisi de devenir balayeuse . Il est cinq heures, Paris s'éveille - Mémoires de balayeuse vient de paraître aux éditions de l'Opportun.

Frédéric Pommier

La ville de Caen expose une vingtaine de tirages du Marseilais Philippe du Crest. C'est une série deportraits d'hommes et de femmes qui exercent le métier d'agent de propreté . Des hommes et des femmes auxquels, le plus souvent, on ne prête pas attention. Or là, c'est leur sourire, leur fierté, leur beauté qui explosent sur les images du photographe. « Agents de lumière », c'est le titre de cette exposition de photos à voir jusqu'au 20 mai sur les murs de la Communauté d'Agglomération Caen-La-Mer. C'est au centre des "Rives de l'Orne".

Matthieu Culleron

Il a découvert un groupe très propre sur lui. Ils ont 19 ans et des jolies têtes de surfeurs... Ce sont les Australiens de Parcels . Et nous faisons le pari que ce sera l'un des tubes de l'été.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.