« The valley of Astonishment »

mis en scène par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne

Théâtre des Bouffes du Nord

jusqu’au 31 mai puis en tournée en novembre à Arras et en décembre à Marseille

Peter Brook , grand nom du théâtre , propose une pièce sur le cerveau. C'est le troisième spectacle signé avec sa collaboratrice, Marie-Hélène Lestiennes, qui traite de ce thème. Le premier remonte à 1993.

Peter Brook
Peter Brook © Colm Hogan

On devient patient ou médecin, dans un espace vide, avec comédiens et musiciens. Parmi les comédiens, une actrice exceptionnelle : Catherine Hunter.

Sous une forme apparemment dépouillée, plus cabaret que théâtre, Brook pose de très belles questions, humaines, sur l'identité: qui est-on ? Qu'est-ce qu'une âme ? Est-on libre ou soumis à nos neurones?

Macbeth, de William Shakespeare

mise en scène d'Ariane Mnouchkine

Théâtre du Soleil

Cartoucherie de Vincennes

jusqu’au 13 juillet puis en octobre

Ariane Mnouchkine et son Théâtre du Soleil célèbrent leurs 50 ans avec Shakespeare et à l'entrée -tradition d'accueil, la cheffe de bande prend votre ticket tandis que les comédiens jouent déjà.

Un Mc Beth contemporain, dans les costumes, dans l'ambiance, et toujours avec le concours du musicien Jean-Jacques Lemaître.

18 tableaux s'enchainent avec entracte, pendant près de 4 heures, où chaque comédien est aussi technicien (pousse un élément du décor...).

Ce Mc Beth pourrait être une perfection si la distribution était au même niveau que la scénographie et la mise en scène. Le couple royal, hélas, est faible, mais la traduction du texte par Ariane Mnouchkine atténue ce bémol.

L'aventure est unique et on aimerait qu'elle ne s'arrête jamais.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.