Lundi, je dois vous dire que la semaine a mal commencé. J'ai égaré mon porte-cartes et mon porte-monnaie. Pour tout dire, je crois bien que je les ai perdus dans le métro. Du coup, plus aucun moyen de paiement. Et ça, c'est très handicapant. En arrivant à la radio, j'ai demandé à Stéphane Capron s'il pouvait me dépanner, simplement quelques pièces pour tenir la journée :

J'ai donc pris un cappuccino tout en me disant que mon confrère était sans doute un peu radin, un peu pingre, un peu chiche, un genre d'Harpagon, l'avare de Molière. Stéphane vient d'ailleurs d'en voir une version très réussie avec Jacques Weber dans le rôle :

> "L'avare", avec Jacques Weber, dans une mise en scène de Jean-Louis Martinelli, c'est actuellement au théâtre Dejazet à Paris

L'Avare de Molière avec Jacques Weber
L'Avare de Molière avec Jacques Weber © Théâtre Déjazet

Mardi, je suis allé au service des objets trouvés de la RATP pour savoir s'ils avaient récupéré ce que j'avais perdu la veille. Mais non, pas porte-cartes. Et pas non plus de porte-monnaie. J'étais donc toujours sans le sou. Alors, c’est sûr, c’est pas la mort, mais bon, c'est quand même très handicapant. Et cette fois, c'est vers Ilana Moryoussef que je me suis tourné :

Juste avant l'Oubli - Alice Zeniter (Flammarion)
Juste avant l'Oubli - Alice Zeniter (Flammarion) © Flammarion

> "Juste avant l'oubli"

d'Alice Zeniter

éditions Flammarion

Sachez que vous pouvez nous dire quel serait pour vous le meilleur prix Goncourt cette année. Rendez-vous sur la page Facebook de France Inter !

Mercredi , comme je ne n'avais toujours pas retrouvé mon argent – ce qui est très handicapant – j'ai demandé à Jacqueline Petroz si elle pouvait, éventuellement, m'avancer de quoi m'offrir quelque-chose à manger :

Jeudi , je n'ai pas remis la main sur vos moyens de paiement. Ben non, et je vous assure que c'est vraiment handicapant. Christine Siméone m'a fait croire qu'elle allait me prêter de l'argent :

> L'exposition « Take me, I'm Yours », c'est à voir jusqu'au 8 novembre à la Monnaie de Paris.

Et d'ici là, j'espère que j'aurai retrouvé de vrais billets. Histoire d'arrêter de faire la quête tous les jours dans le service. Je vous jure, c'est très... humiliant, c'est humiliant. Hier soir, c'estIsabel Pasquier qui a dû me payer mon dîner :

L'album de Jean-Michel Jarre sort donc ce vendredi, il s’appelle « Electronica » . Et comme son nom l'indique, c'est de la musique électronique ! C’est chic, l’électronique ! Aussi chic que le fric, car oui : le fric aussi, c’est chic, mais uniquement quand on en a…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.