Lundi, j'ai passé la journée aux fourneaux, parce que j'ai lu dans les journaux que c'était la Semaine du Goût. Du coup, j'ai tenté d'innover et j'ai préparé un gratin aux coquillettes et fraises des bois. Ensuite, j'ai proposé à ma douce de passer à table. Elle m'a dit que c'était immangeable et ça m'a un petit peu vexé.D'autant que les goûts et les couleurs, on dit que ça ne se discute pas. Encore que les couleurs, ça peut se discuter...

En arrivant à la radio, je suis tombé sur Eva Bettan, en pleine discussion :

Eva déteste le marron. En revanche, elle aime le cinéma. Mais ça a quel goût, le cinéma ? Tous les goûts, m'a-t-elle répondu, en m'invitant très fortement à me rendre dans un haut lieu de la gastronomie cinéphile.

C'est àLyon,au Festival Lumière, jusqu'à dimanche soir : des rencontres et des projections, de quoi s'en mettre plein la panse :

Eva vient du Maroc et c'est le pays à l'honneur en ce moment à Paris, à l'Institut de Monde Arabe. Une expo sur l'art marocain, avec des créateurs qui s'opposent courageusement aux règles du bon goût édictées dans le pays par les dignitaires religieux . Un exemple et une œuvre analysée pour nous par Isabel Pasquier :

> L'exposition "Le Maroc contemporain", c'est donc à l'Institut du Monde Arabe jusqu'au 25 janvier.

Mardi, comme c'était encore la Semaine du goût, j'ai fait un carpaccio de langue de bœuf à la banane. Ensuite, j'ai proposé à ma douce de passer à table. Elle m'a dit que c'était à vomir et ça m'a un petit peu vexé. D'autant que les goûts et les couleurs, on dit que ça ne se discute pas. Encore que les couleurs, ça peut se discuter. En arrivant à la radio, je suis tombé sur Eva Bettan . Elle était en pleine discussion :

Alors donc Bernadette Chirac s'habille-t-elle avec goût ? J'ai été demandé son avis àStéphane Capron, qui n'a pas voulu me répondre. En revanche, il m'a parlé de ses goûts en matière de spectacles :

> "Le Bal des Vampires" - la comédie musicale, c'est au théâtre Mogador. Quant à "Lucrèce Borgia" avec Béatrice Dalle, c'est jusqu'à demain soir à la Maison des Arts de Créteil, puis en tournée un peu partout en France.

Mercredi, comme c'était toujours la Semaine du goût, je me suis lancé dans une mousse concombre, ananas et rillettes. Ma douce m'a dit que c'était pas mauvais. Je vous jure, elle aimé ! Alors bon, je vous vois venir : les goûts et les couleurs... Encore que les couleurs, ça peut se discuter. En arrivant à la radio, je suis tombé sur Eva Bettan... Elle était en pleine discussion :

Pour avoir bonne mine, sachez-le, faut donc porter du bleu...

Et si l'on veut se faire rougir, faut aller au Musée d'Orsay, m'a expliqué Laurence Peuron . Elle revenait de l'exposition consacrée au marquis de Sade :

> "Sade, Attaquer le soleil". A voir, donc, au musée d'Orsay, jusqu'à la fin du mois de janvier 2015.

Judi, pas de Semaine du goût, je suis allé au restaurant, avec Ilana Moryoussef.

On a très bien mangé. Ilana, c'est une femme de goût. Elle aime la belle littérature, mais au dessert, elle m'a confié qu'elle pouvait avoir également des goûts plus discutables... Pour la musique, notamment,avec Adamo ("Vous permettez monsieur":

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.