Feuilleter un livre
Feuilleter un livre © corbis

Lundi, j'ai trouvé Ilana Moryoussef plongée dans un bouquin.

Plongée, comme Laure Manaudou dans une piscine olympique, ou comme des pinces de crabe qu'on fait bouillir dans une casserole. Le livre dans lequel était donc plongée Ilana, c'était le dernier roman de Chahdortt Djavann :

__

Big Daddy
Big Daddy ©

> Big Daddy

de Chahdortt Djavann

éd. Grasset

Mardi, je n'ai cessé de repenser aux questions soulevées par le roman de Chahdortt Djavann : qui manipule qui? Qui domine qui? Et quels sont les ressorts de la manipulation psychologique? Eric, manipulez-vous Catherine? Catherine, manipulez-vous Eric? Quand je suis arrivé à la radio,Stéphane Capron était plongé dans le dossier de presse d'un spectacle. Plongé comme Gérard Depardieu dans un océan de vodka, ou comme des écrevisses qu'on fait bouillir dans une casserole.

Le dossier dans lequel était donc plongé Stéphane, c'était celui d'une pièce de Maxime Gorki.

Là encore, une affaire de dominants et de dominés :

> La pièce "Petit Eyolf" est en tournée dans toute la France. : la semaine prochaine à Bruz en Bretagne, puis en mars à Morlaix, à Valence, à Lyon, à Chalon sur Saône et à Tarbes

Mercredi, j'ai décidé de me plonger dans un bain .

Un bain trop chaud, en l'occurrence. Aussi chaud que l'eau d'une casserole dans laquelle on fait bouillir des bulots. Mais j'en ai profité pour commencer le livre conseillé par Ilana. Comment exerce-t-on un ascendant sur l’autre ? Sommes-nous tous manipulateurs ? Sommes-nous tous des manipulés ? Stéphane, vous manipulez-vous ? En arrivant à la radio, j'ai demandé son avis à Alexandra Ackoun :

Et si jamais certains souhaitaient avoir l'adresse de l'ostéopathe d'Alexandra, sachez qu'il habite à Paris. Et sachez également que pour obtenir cette interview, j'ai moi-même quelque peu manipulé Alexandra.

Jeudi, j’ai de nouveau été confronté à une histoire de manipulation.

Enfin, oui et non... Enfin c'est Isabel Pasquie r qui m'a parlé d'un festival au nom qui peut sembler trompeur :

Le festival « Les nuits de l'Alligator » se déroule à Paris et dans une quinzaine de villes de France. Pas d'alligator, donc, et pas de blues non plus, mais de la chouette musique, alors n'hésitez pas, vous pouvez plonger tête baissée. Courrez-y, c'est jusqu’au 10 mars !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.