France Inter est en direct de Sarajevo ce matin dès 7 heures et toute la journée. Cent ans après le déclenchement de la première guerre mondiale, c’est à Sarajevo que le 28 juin 1914, l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche est assassiné par le nationaliste serbe Gabrilo Princip.

Depuis l'institut Bosniaque de Sarajevo, Christine Siméone fait le pont entre Sarajevo et Paris ce matin dans le Carrefour de la Culture.

Sarajevo, après la mémoire
Sarajevo, après la mémoire © Radio France

Ne manquez pas le webdoc « 14-18, Après la mémoire », et qui nous aide à comprendre ce qu’est une guerre, cent ans plus tarddans la voix de jeunes européens qui habitent sur les zones de front de l'époque, partout en Europe.C’est le travail d'un collectif de photographes qui a parcouru les lignes de fronts dans toute l'Europe à la rencontre de jeunes européens. 100 ans plus, tard que reste-t-il d'une guerre dans le coeur de l'europe ?

En savoir plus >

A Sarajevo sera présenté, en avant-première, le film « Les ponts de Sarajevo »

Ce sont 13 courts métrages qui évoquent l'histoire de Sarajevo, depuis l'assassinat de l'archiduc jusqu'à aujourd'hui, en passant par l'éclatement de l'ex Yougoslavie et le siège de la ville dans les années 90. Avec, notamment, la voix de Jean-Luc Godard.

> Le film sortira le 2 juillet 2014

L'un des films les plus émouvants est celui d'Ursula Meier, Silence Mujo. Dans le film, joue un entraineur qui pendant le siège de Sarajevo, a maintenu malgré tout des matchs entre gamins, autant que possible (il joue son propre rôle). Chaque film a sa tonalité.

A Paris, ne manquez pas l'exposition « L’été 14, les derniers jours de l’ancien monde » à la BNF

Retour à Paris, à la BNF, où se déroule une très belle exposition. Allez-y pour comprendre notamment ce qui s'est passé avant le fameux attentat de 1914. Une problématique de nationalité identique à celle d'aujourd'hui.

Sarajevo reste marquée par ce conflit récent, autour des nationalités. Ecoutez le commissaire d’exposition Frédéric Manfrin au micro d’Anne Douhaire :

Cette exposition est à retrouver sur franceinter.fr

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.