A vrai dire l'ennui au service culture, ce n'est pas notre sport préféré! Cette semaine c'est plutôt un parfum transgressif qui a plané sur nos bureaux :

Lundi, Ilana Moryoussef, qui a transformé son bureau en œuvre d'art déconstructiviste, aeu quelques émotions « littéraires » avec le désordre social et amoureux qui règne dans le nouveau roman de Léonor de Récondo .Double transgression dans la maison d'un notaire du Cher :

Dans Amours, Léonor de Récondo arrache le corset d'une société coincée :

« Amours » de Léonor de Récondo est paru aux éditions Sabine Wiespieser..

Mardi, un parfum d'autocensure à Clichy.

Au Pavillon des Arts à Clichy , une jeune artiste franco-algérienne décide d'enlever son installation : des escarpins posés sur des tapis de prière. Zoulikha Bouabdellah a été alertée que son œuvre pouvait provoquer des réactions incontrôlables, ce qu'elle ne comprend pas :

Aux dernières nouvelles, l'œuvre sera réinstallée, avec des rencontres avec la communauté musulmane de Clichy.

Mercredi, un autre parfum de transgression dans votre semaine culturelle.

L

Laurence Peuron a trompé Godard son idole pour un notaire en robe sexy :

Et

Mario Fanfani, le réalisateur de « Nuits d’été » revendique un ciné qui invente nos vies :

Jeudi, c'est tendance « queer » au bureau.

Stéphane Capron n'a pas boudé son enthousiasme pour « Sauver la peau », du collectif Exit, au Théâtre Ouvert, à Paris, jusqu'au 14 février :

Pour finir cette semaine en beauté Isabel, vous mettez le cap sur lefestival « Au fil des voix » qui a démarré hier à l'Alhambra, à Paris. Vous avez jusqu'au 9 février pour découvrir des voix qui viennent d'Afrique, du Brésil, de la Réunion et du Liban avec « Mashrou’Leila ». C'est l'un des groupes importants de la scène alternative du moyen Orient. Les musiciens de « Mashrou’Leila » osent dénoncer les guerres claniques du Liban et revendiquent leur homosexualité... courageux ces garçons!

__

Les 5 musiciens de Mashrou’Leila en concert le 9 février à l’Alhambra à Paris dans le cadre du festival « Au fil des voix »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.