J-7 : départs en cascade, la bougeotte pré-électorale. J+7 : Dupont-Aignan, obstacle sérieux sur la route européenne de Marine Le Pen

La semaine politique ! Avec vous, Yael Goosz, chef du service politique. On regarde dans le rétro et on se projette... Et ce que vous retenez de la semaine, Yael, c’est le mouvement permanent.

Oui, c’est typiquement le genre de semaine où si vous avez coupé avec l’actu, vous êtes largués ! Alors pour ceux qui auraient raté les épisodes précédents... 

Quand on n'y croit plus, ce qui est mon cas, il est préférable d'être fidèle à ses convictions" (Bruno Julliard, RTL, 17 septembre 2018)

On a une majorité omnipotente qui n'a pas su créer ses contre-pouvoirs" (Frédérique Dumas, BFMTV, 17 septembre 2018)

Je dis ce que je fais aujourd'hui et ce que je ferai demain, moi je suis quelqu'un de transparent" (Gérard Collomb, en visite aux Tarterêts, 18 septembre 2018)

Dans l'ordre d'apparition : Bruno Julliard, l'ex-adjoint au maire de Paris, Frédérique Dumas, l'ex-députée En Marche, et Gérard Collomb, le "pas encore" ex-ministre. Dans une nouvelle saison des Revenants ? Non, des "Partants" : l’épisode pilote avec Nicolas Hulot avait déjà mis la barre très haut ! Une vraie source d’inspiration, ce Hulot... Bruno Julliard, comme lui, a mis "tout l’été" à mûrir sa décision, dans l'espoir de provoquer le fameux "électrochoc". Gérard Collomb, lui, se montre plus innovant sur la forme : il invente la démission par anticipation, en mode "je vais partir mais pour l'instant je reste". Original. Et puis vous avez les députés inconnus, en politique, qui médiatisent leur retour au bercail : Frédérique Dumas, passée en un an d'Emmanuel Macron à Xavier Bertrand. 

Ce spectacle, navrant, des transhumances, c’est surtout le symptôme d’un mal plus profond et très français : la bougeotte pré-électorale ! L'art de se placer à temps dans le cycle infernal des campagnes... Même pas le temps de faire un bilan qu’il faut déjà penser au coup d’après. Trop d’élections, trop vite, trop rapprochées. Une suggestion... Et si on votait moins souvent mais plus, pour plusieurs scrutins en même temps. On s'éviterait, peut-être, cette litanie des démissions.

Allez, Yael, on se projette sur la suite, météo politique à 7 jours... Les européennes : bataille des nationalistes contre les progressistes...

Oui, mais aussi entre nationalistes !

En Hongrie, en Autriche, nos idées sont déjà au pouvoir ! (...) Vive l'Europe, la vraie, et vive la France !" (Marine Le Pen, 16 septembre 2018, Fréjus)

Monsieur Macron et Madame Merkel sont complètement dépassés. Qu'est-ce que vous voulez attendre d'une aveugle et d'un borgne." (Nicolas Dupont-Aignan)

Nicolas Dupont-Aignan / Marine Le Pen... Même langage, mais en coulisses, l'histoire d'un divorce qui s'accélère. L'un avait signé pour être le Premier ministre de l'autre. Mais ça, c'était avant le fiasco du débat d'entre-deux-tours de la présidentielle. 

Dimanche, au Cirque d'Hiver, Nicolas Dupont-Aignan va lancer sa propre campagne, sa propre liste, avec un argument massue : chez moi, ce sera pro, ce sera "clean", vous n'aurez pas de candidat mis en examen ! Et pour marquer sa différence : il prendra la tête de sa liste ! Quand Marine Le Pen préfère une position non éligible pour rester députée à Paris. 

Une liste "clean", au moment où le RN doit composer avec la justice : car c'est mercredi prochain qu'on saura si Marine Le Pen récupère ou non les deux millions d'euros d'aide publique, gelés dans l'affaire des assistants parlementaires. 

Dupont-Aignan, nain politique ? Ce n'est plus le cas : avec 6 à 7 points dans les sondages, il mord, sur sa gauche, sur l'électorat LR, et sur sa droite, sur celui du RN. En 2017, il avait privé Fillon d'un accès au second tour ; en 2022, il est celui qui peut bloquer Le Pen dans son désir de revanche. Pas besoin d'être expert psychiatrique pour comprendre qu'entre LR et RN, Dupont Aignan cultive son jardin... Une campagne pour les européennes en cache une autre, celle pour le leadership de l'union des droites.  

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.