La République, à l'honneur de la semaine politique.

C’est qui c’est quoi ? c’est la République.

Cette semaine en déplacement dans l’Aude, après les terribles inondations qui ont frappé le département … Emmanuel Macron a glissé ce message aux élus et forces de secours de Trebes…

Et la République c’est vous

Quelques jours avant… c’est Edouard Philippe qui avait exposé sa vision de la République…

La République c’est nous

Les élus dans leur ensemble...

Evidemment… à quoi... à qui plutôt exécutif faisait il écho ? Jean-Luc Mélenchon le jour de la perquisition à son domicile :

La République c’est moi

Alors qui est la République ?

C’est nous  c’est vous, c’est moi, c’est toi. C’est tout le monde. Personne n’en a le monopole. La République c’est la chose publique donc elle nous appartient à tous. C’est une sorte de refuge dans la tempête. Attention toutefois  à ne pas s’en servir pour tomber dans la querelle politicienne. Bernanos disait ce sont les démocrates qui font les démocraties, c’est le citoyen qui fait la République. 

Météo politique à 7 jours… La semaine prochaine ?

Le retour de Ségolène Royal… en librairie et dans ce studio elle sera l'invitée de France Inter mercredi à 8h20. L’ex ministre, candidate à la présidentielle sort Ce que je peux enfin dire chez Fayard.

Un livre ultra secret dans lequel elle devrait se dévoiler.

Dévoiler ses ambitions pour le futur ? ça non. Et pourtant elle est désirée… Ségolène Royal. Des appels  issus d’horizon différents se préparent pour lui demander de monter une liste aux européennes. 

Pas la tête de liste aux européennes pour le PS… Très peu pour elle. D’ailleurs selon un de ses amis, elle n’est plus adhérente et ne veut pas être lestée par les vicissitudes et les lourdeurs du parti socialiste . 

Elle réfléchit sans certitude de résultat à un mouvement plus large… Un rassemblement progressiste, humaniste… transpartisan avec des ONG écolos, Elle incarne mieux quiconque ceux qui réclament une justice environnementale 

Au PS, l’hypothèse de soutenir Royal est jugée crédible. « mort pour mort, pourquoi pas, glisse une ancienne ministre socialiste, au moins on est sûr qu’elle fera plus de 5% … Mais on en prend pour 10 ans ». Comprenez elle voudra se présenter à la présidentielle. 

C’est d’ailleurs une des interrogations de Ségolène Royal. Si elle est élue députée européenne, elle se demande ce qu’elle fera après, lâche un de ses alliés. Pour lui, 

 Avec Ségolène tu joues dans la cour des grands. Elle entraîne la passion ou la détestation. Elle incarne quelque chose dans la société française .

Elle peut refaire un coup à la Dany, jure un de ceux qui adhèrent à cette démarche. 16% aux européennes de 2009... Avec une mix politique société civile.

Curieusement. Vous avez remarqué, les ministres, les députés de la majorité  lui cognent dessus depuis quelques jours…  c’est un signe que l’hypothèse royal aux européennes, même si elle n’est qu’à l’état embryonnaire commence à en effrayer quelques-uns. 

Quand vous lui posez la question. Elle répond Je n’ai rien à dire sur les européennes. D’autres le souhaitent, c’est leur liberté. Stratégie de se faire désirer. Rien d’anormal pour celle qui avait lancé le mouvement désirs d’avenir. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.