Gérard Garouste était l’invité du Mag de l’été hier soir. Il était au micro d’Anna Sigalevitch pour parler de sa peinture et de ses débuts.

Gérard Garouste parle de ses débuts dans la Séquence de rattrapage au micro d'Anna Sigalevitch
Gérard Garouste parle de ses débuts dans la Séquence de rattrapage au micro d'Anna Sigalevitch © AFP / Joël Saget

Gérard Garouste évoque ses débuts et l'événements qui a marqué un tournant dans sa carrière : être exposé chez le marchand d'art Léo Castelli à New York, dans les années 80.

Être invité à être exposé chez lui, c'était incroyable. C'était une grande chance. Nous étions une dizaine d'artistes français à être invités à exposer à New York. Tout de suite, des marchands m'ont contacté en me disant : "On aime beaucoup ce que vous faîtes. Si le vieux lion ne veut pas travailler avec vous, contactez-nous, parce que nous, nous voulons travailler avec vous". Et je me demandais de qui ils voulaient bien parler en utilisant l'expression de "vieux lion". Et bien, le vieux lion, c'était Léo Castelli. Et en grand seigneur, il m'a dit : "Ce que vous faîtes a beaucoup plu, nous allons travailler avec vous.

En France, on aime beaucoup l'art conceptuel, mais à l'étranger, on préfère l'art figuratif et ma carrière n'aurait pas été celle-là si il n'y avait pas eu Léo Castelli.

Le questionnaire de Gérard Garouste :

Si vous étiez un geste ? Je serai une manipulation dans le dos que personne ne pourrait faire. Si vous étiez un moment de la journée ? Très tôt le matin.
Avez-vous de l'humour quand vous êtes seul ? C'est difficile d'avoir de l'humour seul mais je suis très réceptif à l'humour. J'ai eu beaucoup d'humour avec mon chien.
Craignez-vous davantage le jugement d'un ami ou celui d'une galerie ? D'un ami. Le jugement d'une galerie, c'est professionnel.
Si vous étiez un prophète ? Je serai considéré comme un prophète non officiel.
Aimeriez-vous être votre femme ? Oh non, franchement, la pauvre. Elle a tellement galéré avec moi. Je ne souhaite pas du tout vivre ça. Avoir un compagnon comme moi !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.