A l'approche de l'hiver, on peut observer des nuées d'oiseaux traverser le ciel pour atteindre des contrées plus chaudes. Quelles sont les autres raisons qui poussent les oiseaux à migrer et quel peut être l'impact du dérèglement climatique sur leur parcours de migration ?

La migration des oiseaux et le changement climatique
La migration des oiseaux et le changement climatique © Getty / picture alliance

Invité du jour

Maxime Zucca est ornithologue, chargé de mission naturaliste à l’Agence Régionale de la biodiversité en Ile-de-France. Il est co-auteur de Ecoute les oiseaux, Albin Michel Jeunesse.

Une récente publication américaine de 2019 sur Nature Climate Change qui montre que les oiseaux migrent plus tôt aux Etats-Unis.
L'étude montre que le pic de migration a avancé en été et en automne aux Etats-Unis, un phénomène qui a été observé partout dans le monde depuis 15 à 20 ans. Les scientifiques ont utilisé ds radars météo ce qui leur a permis de comptabiliser les espèces de migration. 

Avec l’émergence printanière plus précoce, il y a un décalage des migrations. Comme la tendance climatique est à l’augmentation des températures, la majorité des migrateurs ont avancé leur dates d’arrivée. L’hirondelle de rivage par exemple, a avancé sa date de retour en Europe de 10 jours, en 30 ans. 

Vos solutions pour la planète

André Evette est chercheur en ingénierie écologique et expert pour l’Irstea, l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l'agriculture, sur le projet PROTEGER porté par le Parc national de Guadeloupe.

Le projet de PROmoTion et dÉveloppement du Génie Écologique sur les Rivières de Guadeloupe ou projet « PROTÉGER » vise à préserver la biodiversité des milieux aquatiques de Guadeloupe, tout en protégeant la population et leurs biens des risques encourus lors des crues de rivière ou des événements cycloniques, grâce à l’utilisation de techniques de génie végétal.

Il est piloté par le Parc National de la Guadeloupe (PNG). C’est une solution fondée sur la nature pour améliorer la qualité environnementale des berges de Guadeloupe. Le génie végétal est très peu développé aux Antilles et l’idée est donc de développer cette filière aux Antilles.

Invité découverte

Stéphanie de Bussierre est une géographe, passionnée de voyage, elle est aussi directrice des éditions Akinomé.
A travers deux ouvrages, Amazonia et  Voyage en Amazonie elle souhaite sensibiliser le lecteur à la vie des indiens du peuple Huni Kuin et à la forêt qu'ils habitent.  

La série de reportages signée Giv Anquetil 

Reportage au Groenland, sur les traces du réchauffement climatique

Episode 3 : la pêche miraculeuse, quand les pêcheurs Groenlandais profitent du réchauffement climatique (et s’inquiètent pour le reste du monde)

Pour participer  

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC et @LaTacfi sur Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.   
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.