"L'Atlas de la Terre, comment l'homme a dominé le monde" , réalisé par Le Monde et La Vie, et dont France Inter est partenaire, nous emmène dans la très longue histoire de la domination de la nature par l'homme.

La terre
La terre © Getty

Le Hors Série "L'Atlas de la Terre, comment l homme a dominé la nature , réalisé par Le Monde et La Vie, et dont France Inter est partenaire nous emmène dans la très longue histoire de la domination de la nature par l'homme.

Qu'avons-nous fait de la Terre ? Depuis la conquête de la terre par les premiers hommes, le partage du monde à la Renaissance, puis la colonisation, l'industrialisation et les récents courants écologistes et environnementalistes, L'Atlas de la Terre nous accompagne  avec  des cartes, infographies et chronologies pour comprendre et retracer l'histoire de cette domination de la nature par l'Homme.

Les  nombreuses signatures dans ce Hors Série sont la  marque de fabrique de ces Atlas :  faire cohabiter les journalistes,  les chercheurs, les philosophes, les universitaires,  les naturalistes et croiser leurs regards pour  offrir un panel de points de vue et de très larges d’explications historiques, philosophiques et scientifiques autour de la domination de  l'homme sur la nature.  Catherine Larrère, philosophe de l’environnement  a accordé un entretien à Arnaud Aubry" l’anthopocène définit un changement irréversible" que l'on peut lire dans cet Atlas.  Inventé il y a une vingtaine d'années, le concept d'anthropocène ne fait pas consensus auprès des scientifiques. La philosophe éclaire les controverses et les enjeux qui traversent cette notion. Elle est également l'auteur avec Raphael Larrère  de l’essai  « Le pire n’est pas certain, essai sur l’aveuglement catastrophiste » Ed Premier Parallèle,  dans lequel elle critique vivement le courant des collapsologues .

L'Atlas est divisé en plusieurs chapitres pour comprendre et protéger notre nature...humaine . Un avant propos "Apres la domination , la réconciliation?" signé Chantal Cabé de La Vie et Simon Roger du Monde puis  s'enchainent  des dossiers :  "Homme et nature, le face à face", "Une longue histoire de domination", "Une harmonie avec la nature ?," "Et l’homme façonna la Terre" et "La pensée neuve du 21 siècle" avec plusieurs articles du journaliste Olivier Nouaillas  dont « Joue-t-on à se faire peur avec la fin du monde ? » dans lequel Catherine Larrère est citée. Il signe entre autres  « Le monde vivant rend nos existences possibles » entretien avec Baptiste Morizot et " « La conscience écologique des paroles aux actes »

L'Atlas de la Terre, coédition La Vie-Le Monde à paraître le 4 février 2021 dans tous les bons kiosques 

avec Olivier Nouaillas, journaliste à l’hebdomadaire La vie, Chroniqueur  de la rubrique "Planète verte" sur la Vie.fr, collaborateur de « l’Atlas  de la Terre, 6000 ans d’histoire et 200 cartes, comment l’homme a dominé la nature » publié par La Vie/Le Monde en partenariat avec France Inter. Il est aussi l’ auteur du « Changement climatique pour les Nuls » chez First Edition

et Catherine Larrère  philosophe de l’environnement, professeure émérite de philosophie à l'université Paris 1-Panthéon-Sorbonne. Son dernier livre, Le pire n’est pas certain. Essai sur l’aveuglement catastrophiste, (Premier Parallèle, 2020) – coécrit avec son mari Raphaël Larrère – est une critique de la collapsologie.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés