Le documentaire " La face cachée des énergies vertes " de Guillaume Pitron et Jean louis Pérez nous emmène à l'autre bout du monde et en France pour nous montrer ce qu'il y a derrière la production des énergies vertes . Nos éoliennes et nos voitures électriques sont elles " propres "?

La Face cachée des énergies vertes
La Face cachée des énergies vertes © Getty / xu wu

Face au changement climatique, de nombreux pays se sont engagés dans la transition énergétique. Depuis la COP21 qui a fixé en 2015 d’exigeants objectifs de réduction des gaz à effet de serre, les énergies vertes ont le vent en poupe.  "La face cachée des énergies vertes" est une  enquête sur les énergies vertes,  inspirée de l’essai de Guillaume Pitron, La guerre des métaux rares (Les liens qui libèrent, 2018) et  c'est aussi  un voyage d’un bout à l’autre de la planète qui nous entraine en Chine, au Chili, en Bolivie et en France .  

La Chine est le premier producteur de métaux rares et ces métaux rares ont envahi les objets de notre quotidien. On s’en sert pour créer des machines de toutes sortes :  il y a une grande variété de métaux rares et autant d’applications possibles.  On retrouve du Néodyme dans pas mal d’éoliennes, mais pas toutes ; on trouve du Cobalt dans les batteries de voitures électriques ; du Gallium dans les panneaux solaires ; de l’Indium dans les écrans (ordinateurs, télé, téléphones…)..  Le revers de la médaille de cette révolution verte, c'est l'impact sanitaire et environnementale des industries en Chine, au Chili ou en Bolivie.

Pour y voir plus clair, en 2017, la Fondation pour la Nature et l’Homme et European Climate Foundation ont publié avec les acteurs institutionnels et privés, représentatifs du secteur de l’automobile et plus spécifiquement de l’électromobilité, fabricants de batteries, acteurs du secteur de l’énergie, ainsi que cinq ONG une étude sur les risques et opportunité de l’essor du véhicule électrique en France dans le cadre de la transition écologique.  Comment rendre la voiture électrique encore plus propre ?  Cette étude a permis d'identifier un certain nombre de défis à relever : maîtrise des consommations d'électricité et de métaux rares, responsabilité de la filière depuis l'extraction des matières premières jusqu'au recyclage,  usage plus intensif et partagé...

avec  Marie Chéron , responsable « mobilité et plaidoyer » à la Fondation Nicolas Hulot et  Guillaume Pitron, journaliste et co réalisateur  du documentaire  « La face cachée des énergies vertes »   avec  Jean-Louis Pérez   Sur arte.tv du 17 novembre 2020 au 22 janvier 2021 

Programmation musicale
  • GREGORY PORTEREverything you touch is gold (radio edit)2020
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.