Sabrina Krief est spécialiste des grands singes, dans son dernier ouvrage elle invite à mieux connaître et comprendre les chimpanzés, seigneurs des forêts africaines, en Ouganda qu'elle appelle "ses frères". C'est aussi par ce prisme qu'elle alerte sur l'état des forêts tropicales.

Un chimpanzé dans le parc naturel en Ouganda
Un chimpanzé dans le parc naturel en Ouganda © Getty / Marc Guitard

Invité du jour

Sabrina Kiref est vétérinaire et professeure au Muséum national d'histoire naturelle, elle est aussi spécialiste de l'automédication des grands singes. Dans son ouvrage, Chimpanzés, mes frères de la forêt (Actes Sud ed.) elle met en perspective toute la fragilité que tisse les chimpanzés, nos plus proches parents, entre nature et culture et tient à montrer l'humanité avec laquelle il est heureux d'aller à la rencontre de ces grands singes.
Cela fait 25 ans que Sabrina Kiref travaille en immersion dans l'univers des chimpanzés avec son mari, un perpétuel enchantement qu'elle décrit et nous fait partager.

Vos solutions pour la planète 

Pierre-Olivier Albano est président de l’association « Fous de Palmiers »  a créé un Palmetum à Macouria, près de Cayenne.

Il est pharmacien et un des lauréats de l’appel à projet « Initiatives pour la reconquête de la biodiversité dans les Outre-Mer » soutenu par l’Agence Française pour la Biodiversité. Cela lui permettra d’agrandir son Palmetum, Conservatoire des palmiers à Macouria près de Cayenne en Guyane.

Son Palmétum est un Conservatoire Botanique.

Invité découverte

Anne Le Friant est volcanologue, et directrice adjointe des Observatoires à l’Institut de Physique du Globe de Paris. Elle a participé à l’une des campagnes scientifiques à Mayotte en juin dernier.
Depuis mai 2018, de très nombreuses secousses sismiques frappent l’archipel de Mayotte, une région française située entre Madagascar et le continent africain.
En Février 2019, une expédition scientifique a repéré un volcan sous-marin apparu très récemment, à 50 km à l’est de l’île de Petite Terre, l’une des principales de l’archipel, par 3500 mètres de fond. Son cône culmine à 800 mètres au dessus du fond de l’océan Indien, pour une base d’environ 5km de diamètre. Ce volcan qui n’est pas sans conséquences, puisque l’île de Petite Terre s’est affaissée de 9 - 15 cm, suivant le lieu, tout en se déplaçant de 17 à 20 cm vers l’est.
Par grandes marées, l’île abaissée a déjà connu des inondations. Si les calculs des scientifiques sont exacts, cette éruption affiche un débit de lave record, le plus important depuis l'éruption du volcan Laki, en Islande en 1783. En métropole, un comité d’experts se réunit toutes les semaines pour évaluer la situation.  

L'interview "sur le green"

Pour aller + loin :

Pour participer  

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC et @LaTacfi sur Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.