Aujourd'hui, on se demande quelles sont les stratégies de conservation pour sauvegarder les populations de caribous forestiers et de bélugas du Saint-Laurent ? Les océans se mélangent moins bien qu'avant, quelles en sont les raisons ?

Comment sauvegarder les caribous forestiers qui sont dangereusement en déclin ? Ici une femelle caribou au Québec
Comment sauvegarder les caribous forestiers qui sont dangereusement en déclin ? Ici une femelle caribou au Québec © AFP / PHILIPPE HENRY / BIOSPHOTO

Comment sauvegarder les caribous forestiers et les bélugas du Saint-Laurent en danger ? 

Les jours de la harde de caribous forestiers de Val-d’Or, au Québec, sont comptés. Si on veut élaborer des stratégies de  conservation plus efficaces, il faut, d’une part, prendre  mieux en compte le flux de l’énergie dans les écosystèmes  et, d’autre part, s’intéresser davantage aux interrelations  entre tous les organismes vivants.

 C’est seulement ainsi  que l’on pourra ralentir le rythme actuel d’érosion de la  biodiversité, dont nous sommes directement responsables. De plus, les lois actuelles de conservation de la nature sont  inefficaces car  elles n’arrivent pas à stopper la disparition des espèces et la dégradation des écosystèmes.  

Le biologiste Michel Leboeuf propose des changements dans les législations  actuelles qui touchent la conservation de la nature de  manière à dépoussiérer et moderniser les outils légaux à la  disposition des paliers de gouvernement locaux, régionaux  ou nationaux. 

Michel Leboeuf est biologiste et directeur général de la Fiducie de conservation des écosystèmes de la région Lanaudière au Québec, auteur de Le dernier caribou paru aux éditions Multimondes. 

Les océans ne se mélangent plus comme avant

Le 24 mars 2021 est paru dans Nature une étude établissant le fait que les océans se mélangent moins bien. A quoi est dû ce phénomène, comment l’explique-t-on et quel en serait les conséquences ?

La structure de l’océan serait en train de changer. Un découplage est en train de s’opérer entre les eaux de surface et les eaux de profondeur, ce qui pourrait modifier l’efficacité de la pompe ou l’éponge comme le formule Jean-Baptiste Sallée à carbone et à chaleur qu’est l’océan. 

Ce changement observé intéresse particulièrement les scientifiques parce que les océans captent ces éléments émis massivement par les Hommes, les enfouissent dans les profondeurs océaniques et participent ainsi à la régulation du climat. 

En l'état de connaissance actuel, on sait que plus de 90% de l’augmentation de chaleur sur la planète Terre associée au changement climatique est stocké dans les océans. ¼ du carbone émis par les humains sont stockés dans les océans. 

On en parle avec Jean Baptiste Sallée, océanographe physicien, chercheur au CNRS au laboratoire LOCEAN 

Devenir "Gardiens de la nature"

Après trois années de mobilisation en Guyane française contre le projet de mine industrielle Montagne d'or et les forages offshore de TOTAL, la juriste Marine Calmet témoigne des carences de notre société et de nos lois pour protéger la nature.

En partageant son expérience amazonienne, ​ elle questionne notre relation à la nature et au Vivant et souhaite inspirer de nouvelles réponses efficaces aux problèmes écologiques qui nous entourent. 

Elle enjoint à créer de nouvelles normes juridiques respectueuses des droits de la Nature et le respect des droits des peuples premiers dans le monde.

Marine Calmet est juriste en droit de l'environnement et des peuples autochtones, présidente l’association Wild legal et porte parole du collectif Or de question. 

Son livre Devenir gardiens de la nature, est publié chez Tana éditions

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.