Depuis les années 2000, des centaines de scientifiques tirent la sonnette d’alarme : les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une « épidémie de pandémies ».

Eviter l'ère des confinements chroniques en prenant soin de la biodiversité
Eviter l'ère des confinements chroniques en prenant soin de la biodiversité © Getty / Guillaume Temin

Dans son dernier livre "La Fabrique des pandémies, Préserver la biodiversité, un impératif pour la santé, la journaliste Marie Monique Robin, tire la sonnette d'alarme  et appelle à agir pour faire face aux pandémies. Serge Morand, écologue de la santé, appelle à fonder une social-écologie de la santé et du bien vivre ensemble pour contrer ces pandémies.

Les activités humaines, en précipitant l’effondrement de la biodiversité, ont créé les conditions d’une « épidémie de pandémies ».C’est ce que montre cet essai, mobilisant de nombreux travaux et des entretiens inédits avec plus de soixante chercheurs du monde entier. En apportant enfin une vision d’ensemble, accessible à tous, Marie-Monique Robin contribue à dissiper le grand aveuglement collectif qui empêchait d’agir. Le constat est sans appel : la destruction des écosystèmes par la déforestation, l’urbanisation, l’agriculture industrielle et la globalisation économique menace directement la santé planétaire.
Cette destruction est à l’origine des « zoonoses », transmises par des animaux aux humains : d’Ébola à la covid-19, elles font partie des « nouvelles maladies émergentes » qui se multiplient, par des mécanismes clairement expliqués dans ce livre. Où on verra aussi comment, si rien n’est fait, d’autres pandémies, pires encore, suivront. Et pourquoi, plutôt que la course vaine aux vaccins ou le confinement chronique de la population, le seul antidote est la préservation de la biodiversité, impliquant d’en finir avec l’emprise délétère du modèle économique dominant sur les écosystèmes.

Quel est le rôle de la biodiversité pour la santé humaine ? Serge Morand  a commencé à travailler sur cette question en Asie du Sud Est en 2008, il est sur le terrain en Thaïlande, Laos et Cambodge. Une décennie de travaux de terrain pour conduire des recherches ainsi que  la possibilité de tester l’hypothèse que l’augmentation des risques sanitaires pour les humains, les animaux et les plantes est une conséquence directe de la crise environnementale et de la crise de la biodiversité. L’Asie du Sud Est est une terre exceptionnelle pour sa richesse en biodiversité. mais  elle est aussi la première région mondiale par le nombre d espèces en danger d’extinction avec la Chine du Sud, terre d’émergence de maladies infectieuses, comme la grippe aviaire et toutes celles liées aux animaux sauvages ,  la Covid 19 en est la dernière manifestation. 

avec Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, est lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Elle a réalisé de nombreux documentaires couronnés par une trentaine de prix internationaux et reportages tournés en Amérique latine, Afrique, Europe et Asie. Elle est aussi l’auteure de plusieurs ouvrages, dont Voleurs d’organes, enquête sur un trafic (Bayard), Les 100 photos du siècle (Le Chêne/Taschen), Le Sixième Sens, science et paranormal (Le Chêne), 100 photos du XXIe siècle (La Martinière). À La Découverte, elle a déjà publié : Escadrons de la mort, l’école française (2004, 2008), L’École du soupçon (2006) et, en coédition avec Arte-Éditions, le best-seller Le Monde selon Monsanto (2008, 2009), Notre poison quotidien (2011) et Les Moissons du futur (2013) et Sacrée Croissance ! (2015). son tout dernier livre est La Fabrique des pandémies, Préserver la biodiversité, un impératif pour la santé, Ed La Découverte

et Serge Morand est chercheur au CNRS et au Cirad, écologue de la santé et parasitologue, il conduit de nombreuses missions sur les relations entre biodiversité et maladies transmissibles ; son dernier livre est « L'homme, la faune sauvage et la peste, la colère d’un écologue de combat » Ed Fayard et a signé la préface de » La fabrique des pandémies »

Appel à contribution pour le prochain film de Marie Monique Robin autour de La Fabrique des pandémies, Préserver la biodiversité, c'est protéger notre santé

Pour aller plus loin

Programmation musicale
L'équipe