Nous ne savons plus vivre en harmonie avec la nature, Valérie Cabanes invite à réintégrer notre rôle de gardiens du vivant à l'image des peuples premiers. Cette démarche impose de reconnaître que la nature a le droit d’exister et de se régénérer. La juriste propose d'accorder un statut juridique aux entités naturelles.

Accorder une personnalité juridique aux entités naturelles
Accorder une personnalité juridique aux entités naturelles © Getty / Yulia-Images

Invitée du jour

Valérie Cabanes est juriste en Droit International spécialisée dans les Droits de l'Homme, porte-parole du mouvement citoyen « End Ecocide on Earth ». Elle est aussi présidente d’honneur de Notre Affaire à Tous, à l’initiative de l’Affaire du siècle.

Elle est l'auteure de Homo natura, En harmonie avec le vivant, octobre 2017 Buchet Chastel et sera présente à la conférence "Demain, notre planète" sur le thème "changer", le jeudi 21 novembre. 

Nous ne savons plus vivre en harmonie avec la nature, mais l’humanité ne pourra survivre isolée du reste du vivant. Pour retrouver le chemin d’une cohabitation harmonieuse avec les arbres, les plantes et les animaux mais aussi entre nous, nous devons réapprendre, à l’image des peuples premiers, notre rôle de gardiens. Cette démarche impose enfin de reconnaître que la nature a le droit d’exister et de se régénérer. C’est ainsi que nous pourrons garantir aux générations futures le droit à vivre dans un environnement sain et pérenne.

Vos solutions pour la planète 

Yohan de Wit est viticulteur agriculteur à Montréal-du-Gers. Avec ses deux amis Médéric et Samuel ils ont planté 14 hectares de coton, une plantation unique en France, avec à terme la fabrication d'un produit fini. L'aventure commence en 2016, le terroir argilo-calcaire, additionné au climat océanique convenait parfaitement à la culture d’une certaine variété de coton, ce coton a aussi l'avantage de ne pas devoir être irrigué.  Les trois associés ont décidé de ne pas utilisé des pesticides et de se lancer dans la culture de ce coton et dans la fabrication de vêtements.

Invité découverte

La série « L’Effondrement » sur Canal + est réalisée par le trio de jeunes auteurs-réalisateurs « Les Parasites »,  Bastien Ughetto, Jérémy Bernard et Guillaume Desjardins. La série sera diffusée sur Canal + les lundis 11, 18,25 novembre et 2 décembre à 22h40. 

"L’Effondrement" est une collection de huit épisodes de 13 à 20 minutes filmés en plans séquence. La série nous plonge dans une société en voie d’extinction qui a épuisé ses ressources énergétiques et alimentaires, une série apocalyptique qui a pour ambition de se rapprocher du cinéma catastrophiste américain. L'aspect anxiogène est revendiqué, le but est de provoquer une réaction chez le spectateur et de la discussion.

Reportages

La série de reportages de La Terre au Carré, signée Antoine Ly
Les mal-aimés de l'écologie

►►► Episode 1 : Cécile Jarosz, agricultrice conventionnelle 

Pour participer  

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC et @LaTacfi sur Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement.

Les invités
  • Valérie CabanesJuriste, porte-parole du mouvement citoyen « End Ecocide on Earth »
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.