En ville la pratique du vélo a la cote. En décembre, la grève des transports en commun a eu une conséquence non négligeable sur l'usage du vélo. Que ce soit à Paris ou dans certaines villes d'Ile-de-France, la circulation à bicyclette a doublé voire triplé.

En décembre, lors des grèves des transports contre la réforme des retraites, les parisiens se sont mis au vélo.
En décembre, lors des grèves des transports contre la réforme des retraites, les parisiens se sont mis au vélo. © AFP / LIONEL BONAVENTURE

Invité du jour

Alors que la Fédération des usagers de la bicyclette publie les résultats de son deuxième baromètre, le vélo est au cœur des enjeux des municipales. 

A Paris, la mairie a annoncé une fréquentation de 93,9 passages par heure en moyenne en décembre, soit le double des données enregistrées à la même période en 2018.

Sur la coulée verte des Hauts-de-Seine, reliant Malakoff à Châtillon, les compteurs ont enregistré entre 4 000 et 5 000 vélos pendant les grosses journées de grève de décembre 2019 et janvier 2020. En temps « normal », l'indicateur monte au maximum à 2 000 cyclistes. 

Louis Belenfant, directeur du collectif Vélo Ile-de-France 

Olivier Schneider, président de la FUB

Pour aller plus loin : 

Vos solutions pour la planète

Geneviève Magnon est biologiste et chargée de missions Life tourbières du Jura à l’Etablissement public d’aménagement et de gestion de l’eau du Haut Doubs et de la Haute Loue.

Life Tourbières est un ambitieux programme européen de restauration de 60 tourbières sur le massif du Jura en œuvre depuis 2014 et qui se finalise en 2020. Le programme Life tourbières du Jura vise à réhabiliter le fonctionnement d’un grand nombre de tourbières du massif jurassien franc-comtois en neutralisant et en conservant l’eau.

Invité découverte

Simon Galas est professeur de génétique et de biologique moléculaire à l’université de Montpellier. Il élève des tardigrades dans son laboratoire pour percer les mystères de leur extraordinaire résistance.

Les tardigrades sont des animaux à toute épreuve. Mesurant de 0,1 à 1,5 millimètre, ils sont capables de survivre dans des conditions incroyables : des froids extrêmes ou des liquides bouillants, le vide dans l’espace, des rayonnements meurtriers ou des pressions qui écraseraient n’importe quel être vivant. Mais pourtant, ils semblent bien avoir un talon d’Achille : qu’ils soient actifs ou placés dans un état végétatif, les tardigrades ne résistent pas à une simple montée de température. Des scientifiques danois viennent de le démontrer.

Reportages

La série de reportages de la Terre au Carré, signée Antoine Ly 

Le froid, une espèce en voie de disparition

►►► Episode 3 :  réchauffement climatique, impacts sur l'économie en montagne 

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.                    
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Les invités
Programmation musicale
  • Yael NaimHow Will I Know (radio edit)2020
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.