Des feux extrêmes ont brûlé et ravagé les forêts et la biodiversité cette année en Australie, au Brésil, en Sibérie, en Ukraine et aussi en France . Quelles sont les stratégies de lutte à mettre en place face à ces nouveaux types de feu car nos forêts brûlent ?

Après l'incendie qui ravage l'Oregon à Phoenix
Après l'incendie qui ravage l'Oregon à Phoenix © AFP / David Ryder/Getty Images

L’année 2020 est une année brûlante pour l'environnement en France et dans le monde et le réchauffement climatique aggrave la situation.

Au Brésil,  en Australie, aux Etats Unis,  en Sibérie , à Tchernobyl ou en France, les incendies de forêt ont ravagé des milliers d'hectares de nature et de biodiversité,  ont fait des victimes, ont brûlé des infrastructures et des maisons ...  Depuis le début du printemps austral, des feux intenses  ont frappé l'Australie en raison de la sécheresse et de températures élevées.  Le nombre d'incendies en forêt amazonienne a augmenté de 28% en juillet et on estime à 6803 le nombre d'incendies cet été  contre 5318 l'année dernière. Un quart de la zone de forêt entourant l'ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl a également été dévasté par des feux  d'une ampleur inédite. En France , ce sont des milliers d’hectares qui sont partis en fumée à Martigues  et Port Bouc dans les Bouches du  Rhône.

Comment lutter contre ces feux extrêmes ? Le rôle de l'anticipation dans la gestion des feux de forêt.

Il y a les feux guidés par le vent contre lesquels on sait lutter mais désormais il y aussi les feux convectifs extrêmes. Ces feux sont  si violents que la stratégie classique de lutte contre les feux de forêt est obsolète. Ainsi, l’énergie libérée par un feu convectif excède 10 000 KW/m alors que la tenue d’un pompier lui permet d’affronter que 20 kW . La vitesse de déplacement d'un tel feu peut évoluer  à plus de 10 km/h  et parfois atteindre jusqu’à 60 km/h. De plus, il peut engendrer des transports d’objets incandescents qui retombent en pluie de feu. 

Pour lutter contre ces méga incendies, les scientifiques et les pompiers collaborent pour mettre en place de nouvelles stratégies de prévention et de lutte  face aux feux de demain : anticiper en  sensibilisant les populations , en se réappropriant et entretenant les espaces forestiers. Il faut également  développer l'auto résistance des infrastructures, renforcer l'obligation de débroussaillement...

Avec Sébastien Lahaye, ancien officier pompier spécialiste des incendies  de forêts,  est coordinateur de projets européens autour de la gestion des feux  pour le pôle de compétitivité  Safe Cluster et fondateur de la société Warucene, spécialiste de la résilience aux incendies.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.