Alors que la saison de la chasse s'est ouverte de façon anticipée fin mai, la perception de ce loisir est de plus en plus mitigée chez les Français. Entre les tentatives d’écologisation de la part des chasseurs et les tensions que génère cette pratique, le sociologue Ludovic Ginelli pose son regard sur le débat.

La chasse, troisième loisir de France est-elle une pratique écolo ?
La chasse, troisième loisir de France est-elle une pratique écolo ? © Getty / MattStauss

Nous en parlons avec Ludovic Ginelli, sociologue à l’INRAE (nouveau nom de l’INRA) de Bordeaux dans un laboratoire qui travaille sur les transformations socio économiques des territoires face aux enjeux environnementaux. 

Un décret gouvernemental, daté du 18 mai, permet l’ouverture anticipée de la chasse pour le grand gibier.

Depuis la fin du confinement, le gouvernement a publié plusieurs textes sur l'organisation et la reprise de la chasse. En s'appuyant sur les lois sur l'état d'urgence sanitaire, il a notamment pris ce décret du 18 mai, qui permet notamment de raccourcir les délais de publication des arrêtés préfectoraux de vingt à sept jours.

Il y a une incompréhension croissante de la part des français face au loisir de la chasse. En octobre 2018 One Voice et Ipsos ont lancé une étude sur la perception de la chasse par les Français. Ce sondage indiquait que seuls 19% des Français sont favorables à la chasse, ils trouvent cette pratique dangereuse pour eux (84 % des interrogés estiment que la chasse pose des problèmes de sécurité lors des balades dans la nature), cruelle pour les animaux, et faisant certes partie du patrimoine français, mais d’un autre âge.

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.     

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.