En janvier dernier, l’IFREMER a publié son diagnostic sur la durabilité des pêches débarquées par les navires français. Ce rapport souligne une nette amélioration de la situation depuis dix ans, et souligne que 60% des stocks de pêche étaient gérés, en 2018, de manière durable.

La durabilité de la pêche française
La durabilité de la pêche française © Getty / Thomas Barwick DigitalVision

Invité du jour

Frédéric le Manach est directeur scientifique de Bloom, une ONG qui s’est notamment fait connaître par sa lutte pour l’interdiction de la pêche électrique dans l’UE. Il s’est notamment formé dans le cadre d’un doctorat co-dirigé par le franco-canadien Daniel Pauly et le français Philippe Cury, deux spécialistes d’halieutique de renommée mondiale.

En 2013, l’Union européenne s’est fixée un objectif pour 2020 de 100% de pêche durable, dans le cadre de la pêche agricole commune.

Vos solutions pour la planète

Patrick Thierry est président bénévole de l’association Picardie Nature.

C‘est une association dont l’ensemble des actions tournent autour de la protection de la nature en Picardie et cela depuis 50 ans !

La côte picarde dans la région est un lieu avec des enjeux écologiques marqués et des menaces aussi. Sur 80km de côte il existe une biodiversité et une diversité de paysages exceptionnels.

L'estuaire de la baie de Somme est connu pour sa richesse en biodiversité pour ses oiseaux migrateurs et ses phoques. De même, les falaises des pays de Caux, les plages de galets et des massifs dunaires non urbanisés font de cette région un territoire exceptionnel. 

Invités découverte

Thomas Derais, 28 ans est journaliste à « La République du Centre » à Orléans.

Théo Vigne, 22 ans est journaliste à « L’Yonne républicaine » à Senss

Ce sont deux journalistes alternants , ils travaillent à 3/4 temps dans un journal de la presse quotidienne régionale du groupe Centre France, et 1/4 de temps ils sont en formation. 

Entre le 20 et le 31 janvier dernier, il a été décidé de tenir un blog dans lequel il faut illustrer la transition écologique dans un territoire rural, dans le département de la Haute-Loire. Ils devaient trouver des sujets sans aucun contact, ni carnet d'adresse, ni réseau. C'est un test pour juger de leur capacité d'adaptation à un territoire inconnu. Ils se sont retrouvés dans un gîte dans le hameau de Belmont qui compte 20 habitants près du village de Saint-Privat-du-Dragon, où ils ont monté une véritable salle de rédaction.  

Ils ont dû, selon le mot de leur formatrice Sandra Canal : "Tendre le micro au milieu des champs"

Pour aller plus loin :

Reportages

La série de reportages de la Terre au Carré, signée Maud de Carpentier 

Forestier-sapeur ou nourrice de poissons : des métiers méconnus, passionnés de nature

►►► Episode 2 : Emmanuel, forestier-sapeur  

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.                    
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.