Au programme du club, on pense à raviver les braises du vivant avec le philosophe Baptiste Morizot, on sensibilise aux métiers du spatial grâce à l'astronomie et on s'intéresse aux ressors de l'éco-anxiété.

Baptiste Morizot est philosophe et maître de conférences à l’université d’Aix Marseille.

Il est auteur de Raviver les braises du vivant (Actes Sud ed.). D’emblée Baptiste Morizot annonce son ouvrage comme force de proposition sur des leviers écologiques. Dans son exercice philosophique il s'appui sur une étude de cas, celle de Vercors Vie Sauvage un projet d'acquisition foncière qui vise à "laisser tranquille", en "libre évolution", un espace de forêt.

Au cœur sa thèse, le vivant n’est pas une cathédrale, mais il est le feu. 

Il cherche à inverser le système de pensée, l’idée n’est pas de traiter le vivant comme un patrimoine qui brûle, le vivant n’est pas une cathédrale, à l’instar de la cathédrale Notre Dame de Paris, mais bien un feu qui s’éteint et dont il faut “raviver ses braises” : “la force originelle du vivant depuis des milliards d’années, c’est l’abondance de propositions vitales, la largesse dans le don, la multiplication des différences : la biosphère est un feu vivant qui recouvre la Terre”. Parmi les notions abordées par le philosophe au cours de son livre, on lira un questionnement sur la façon dont on considère le vivant, la façon dont on l'a dévalué pour finalement le protéger de façon paternaliste, mais on lira aussi toutes les dynamiques d'auto-régulation des écosystèmes face aux "nuisibles".

Alain Doressoundiram est astronome de l'Observatoire de Paris - PSL. Ses recherches portent sur Mercure et les astéroïdes, la mission de transmission et de vulgarisation auprès des jeunes, il considère qu'en tant que chercheur c'est une mission importante qu'il se doit d'accomplir.
Il est à l'initiative de Cosmos en vidéo,  un projet né pendant le confinement, qui rassemble de petites vidéos courtes pédagogiques sur des notions d’astronomie, les trous noirs, les ondes gravitationnelles, la lumière, le mouvement des planètes, tous les aspects qui couvrent les programmes scolaires de la maternelle jusqu’en terminale. Depuis 2001, via le projet « Parrainage de classe » il cherche à sensibiliser les jeunes aux disciplines scientifiques et aux métiers du spatial.

Le Dr Alice Desbiolles est médecin, spécialisée en santé publique et en épidémiologie elle est l'auteure de l’Eco anxiété, vivre sereinement dans un monde abîmer ( Fayard ed). 

Apporter des solutions pratiques et des raisons d’espérer voilà la mission que se donne Alice Desbiolles à travers ce livre. L’intérêt n’est pas d’occulter les problèmes et enjeux environnementaux aigus que nous traversons ou de couper cour au défaitisme environnemental, elle annonce et affirme que « souffrir “de la Terre dans sa chair”, somatiser et intérioriser les souffrances de la planète n'empêche pas de s’épanouir et de se réaliser, de manière enthousiaste et positive. »

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.