En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an, soit une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros.Toutes les étapes de la chaîne alimentaire, production, transformation, distribution et consommation, participent aux pertes et gaspillages alimentaires.

Le gaspillage alimentaire
Le gaspillage alimentaire © Getty / Peter Dazeley

Invitée du jour

Laurence Gouthière en charge de la lutte contre le gaspillage alimentaire à l’ADEME. 

Pour nourrir le monde à l’horizon 2050 et contribuer à la transition écologique, il faut évoluer vers une réduction drastique des pertes et gaspillage à chaque étape de la chaîne alimentaire. 

C'est pour cela que le gouvernement français s'est engagé à trouver des solutions pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire du pays d'ici 2025. 

Après des mois de débat, la loi « anti-gaspillage » a définitivement été adoptée par le Parlement puis publiée au Journal officiel, le 11 février 2020. Elle renforce les dispositions introduites pour lutter contre le gaspillage alimentaire. 

Pour rappel, la France est le premier pays à avoir légiféré sur cette thématique avec une première loi en 2015 : les premières obligations pour lutter contre le gaspillage alimentaire visaient la restauration collective. 

Solutions pour la planète

Christophe Perron est ingénieur informatique-énergie et le co-fondateur de Stimergy une chaudière numérique, une solution énergétique alternative et écologique qui fonctionne grâce à la chaleur des data center. C’est dans son garage qu’il a eu cette idée et a construit un prototype de ce qui allait devenir une chaudière informatique.

Stimergy est créé en 2013 avant d'être renommée Neutral-It , la première chaudière numérique capable de chauffer des bâtiments collectifs grâce à la chaleur des serveurs informatiques, en couplant thermiquement ces derniers au système de production d’eau chaude sanitaire de bâtiments collectifs. 

Invité découverte 

Philippe Garnier, critique, ancien éditeur, pour la parution de son essai _Mélancolie du pot de yaourt. Méditation sur les emballages_aux éditions Premier Parallèle.

Cet essai tente d’épuiser le sujet des emballages par l’absurde. Du marketing à la pollution, en passant par leur forme, la difficulté de les ouvrir… Philippe Garnier redonne à ces objets la place centrale qu’ils occupent sans qu’on la remarque : « Puisque ces objets se révèlent si néfastes, pourquoi leur accorder un dernier regard ? Parce qu’ils sont entrés dans nos vies, qu’ils ont régné sur nos sens et nos mémoires, modelé nos sensibilités », écrit-il dans la préface.

Reportages

La série de reportages de la Terre au Carré, signée Maud de Carpentier 

Forestier-sapeur ou nourrice de poissons : des métiers méconnus, passionnés de nature 

►►► Episode 3 : Gérard, le pêcheur de poissons vivants

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.                    
►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.