Dans le Club de cette semaine nous n'irons pas vivre sur Mars, ni ailleurs, on part "sur le front" des dauphins avec Hugo Clément et enfin on se plonge dans tous les aspects d'une transition écologique.

Sur "le front des dauphins" avec le journaliste Hugo Clément et le biologiste marin Jérôme Spitz de l'Observatoire Pélagis
Sur "le front des dauphins" avec le journaliste Hugo Clément et le biologiste marin Jérôme Spitz de l'Observatoire Pélagis © Getty / Mike Hill

Si aller chercher des traces de vie sur Mars est une avancée scientifique majeure pour la compréhension de notre système solaire, aller habiter sur Mars est-ce vraiment une bonne idée ?

Conscients qu’ils passeront pour des pessimistes endurcis alors même qu’aucune mission habitée vers Mars n’a encore été entreprise, les auteurs de “Nous ne vivrons pas sur Mars, ni ailleurs”, nous font bel et bien atterrir sur Terre, la planète qui accueille le seul biotope qui nous fait réellement vivre, le seul lieu habitable avec lequel nous nous sommes codéveloppés.  

L’occasion d'expliquer toutes les contraintes auxquelles il faudra faire face pour accomplir une mission habitée sur Mars et ces dernières ne concernent pas seulement le voyage d'une durée de 7 mois, sans assistance et dans un confort spartiate. 

Les limites physiologiques, psychologiques et techniques ainsi que toute la phase de vie sur la planète rouge dans des conditions extrêmes font parties de l’équation sans compter le fait qu'une fois que le premier Homme aura foulé le sol martien, il ne sera plus question d'étudier la vie passée sur Mars.

Est-ce donc vraiment souhaitable que nous allions vivre sur Mars ?  

On en parle avec Sylvia Ekström, astrophysicienne au département d’astronomie de l’université de Genève  co-auteure  avec Javier Nombela de “Nous ne vivrons pas sur Mars ni ailleurs” chez Favre éditions 

Sur "le front des dauphins" avec le journaliste Hugo Clément et le biologiste marin Jérôme Spitz de l'Observatoire Pélagis

"Sur le front des dauphins" le Dimanche 21 février à partir de 20.50 sur France 5. Avec ce  nouvel épisode  « Sur le Front »,  Hugo Clément nous emmène à la rencontre des combattants qui dédient leur vie à la protection des dauphins. Ils sont français, américains, hollandais ou encore balinais, ils mettent toute leur énergie dans la sauvegarde de ces cétacés. 

Jérôme Spitz, biologiste marine et co-directeur de l’Observatoire Pelagis, est un de ces  combattants qu'Hugo Clément a rencontré lors de cette enquête autour des dauphins. Ces mammifères marins sont malheureusement en danger. 

Le 16 février dernier, 41 dauphins se sont échoués en une seule journée et 1300 cadavres échoués en 2020 sur les plages atlantiques. Jérôme Spitz  examine et pratique des examens pour comprendre les causes de la mort des animaux au sein de l'Observatoire Pélagis. Les principales actions  de cet Observation concernent le suivi de l’abondance et de la démographie, la détermination de la distribution et des habitats critiques ainsi que l’estimation des paramètres biologiques des mammifères et oiseaux marins. Différents méthodes sont mises en œuvre pour y parvenir notamment le suivi des échouages, les observations en mer, la télémétrie ou encore l’acoustique.

Hervé Gardette et la transition écologique  

Hervé Gardette publie son recueil de chroniques “Ma transition écologique” sous-titré “comment je me suis radicalisé” chez Novice Editions 

Le recueil commence par quelques premières craintes face à l’idée d’écrire une chronique sur la transition écologique, puis viennent rapidement les premiers pas vers la transition avec un défi zéro déchet, un questionnement sur la pâtée pour le chat, l'habillement puis le récit d’un confinement pour enfin s’approcher vers un mode décroissant, enfin presque. Nourries de lectures, et parfois de suggestions d'auditeurs les chroniques de La Transition nous racontent aussi les contradictions de notre temps.

Animé par la curiosité Hervé Gardette explore tous les sujets qui traversent la transition écologique de façon créative et ils sont nombreux et inspirants. 

Programmation musicale
  • Frankie Valli And The Four Seasons
    Frankie Valli And The Four SeasonsBeggin'1967
  • Delgres
    DelgresAssez assez2021
  • The NotwistWhere you find me (single version)2020
L'équipe