En été 2019, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a mandaté le Campus de la Transition situé à Forges, en Seine-et-Marne pour la production d’un livre blanc sur la formation à la transition écologique et sociale dans l’enseignement supérieur.

Selon une étude du Shift Project, seulement 11% des formations abordent actuellement les enjeux climat-énergie de manière obligatoire, alors même que la demande de traiter des enjeux écologiques est forte chez les étudiants et les lycéens.  En démontre notamment le mouvement pour un réveil écologique né en septembre 2018 allant dans ce sens, les étudiants des grandes écoles avaient alors réalisé un manifeste éponyme.  

Le Manuel de Grande Transition, sous-titré former pour transformer (éditions les Liens qui Libèrent) répond à la demande de livre blanc pour l’enseignement supérieur, afin que les programmes du supérieur soient refondés et intègrent les enjeux de la transition écologique et sociale. L’interdisciplinarité et la transdisciplinarité caractérisent ce manuel, il a pour but d’apporter des connaissances fondamentales pour envisager la transition écologique et sociale, des critiques et des modes d’actions concrets référents pour être un appui pédagogique dans l’enseignement supérieur. Ce manuel se construit en six portes, six grands axes de questionnements, pouvant être abordés sans hiérarchie. Chaque porte a un nom grec, Oïkos, Nomos, Ethos, Logos, Praxis, Dynamis. L’ambition est donc de ne pas seulement s’appuyer sur un diagnostic scientifique d’experts, mais d’élargir la réflexion à une éthique environnementale, philosophique et pédagogique.

Ce manuel s'adresse tant aux formateurs, qu'aux étudiants, mais aussi aux professionnels qui souhaitent enclencher dans leur domaine certains pans de la transition écologique et sociale. 

Cécile Renouard, présidente du Campus de la Transition, dirige le programme de recherche CODEV à l’ESSEC et enseigne au Mines de Paris et à Sciences Po. 

Rémi Beau, chargé de recherche au CNRS en philosophie à Sorbonne université attaché au labo Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris. Spécialiste des questions d’éthiques environnementale.

Les invités
  • Cécile RenouardReligieuse de l'Assomption, philosophe, enseignante à l'école des Mines de Paris et directrice d'un programme de recherche à l'ESSEC sur l'éthique.
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.