Depuis décembre, le virus Sars-CoV-2 a émergé en Chine. Il provoque une pneumonie qui a tué plus de 2000 personnes et affecté 74 186 personnes. Le décodage du génome de ce virus a montré une très forte similitude avec des coronavirus de la chauve-souris.

La chauve-souris, ce mammifère vecteur des virus potentiellement dangereux
La chauve-souris, ce mammifère vecteur des virus potentiellement dangereux © Getty / Bernd Wolter / EyeEm

Invité du jour

La chauve-souris avait déjà été identifiée comme hôte de nombreux virus émergent, comme Ebola.

Pourquoi la chauve-souris est-elle l'hôte de ces maladies ? 

Pour qu'une maladie se transmette de l'animal à l'Homme, le virus doit posséder des caractéristiques qui le rendent capable d’infecter les cellules humaines. La proximité génétique joue donc un rôle important dans le passage de virus de l’animal à l’Homme. 

Julien Cappelle est écologue de la santé au CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. Il étudie le passage de pathologies émergentes de l’animal à l’Homme.

Pour aller plus loin :

Vos solutions pour la planète

Thibault Josse est chargé de mission pour l'Association Pleine Mer qui est à l’initiative du projet « Pêche locale ».  

L'association Pleine Mer a pour objectif de relier pêcheurs et consommateurs pour une transition vers une pêche durable, le projet de carte "Pêche Locale" y participe. Grâce à cette carte, les circuits-courts dans la pêche sont désormais répertoriés sur tout le littoral.  

Invité découverte

Henri Weimerskirsch, écologue au Centre d’étude biologiques de Chizé (CNRS) et spécialiste de l’albatros.

Attirés par les navires de pêche, et notamment par les palangres, ces lignes de plusieurs dizaines de kilomètres de long portant de nombreux appâts à poissons, pris au piège, beaucoup d'albatros meurent. 

Des scientifiques français ont donc équipé ces oiseaux avec des balises capables de détecter les radars des chalutiers de haute mer. Ces équipements leur ont confirmé l’ampleur de la pêche illégale dans l’océan austral, notamment autour des îles et archipels français. Les albatros sont donc devenus de véritables sentinelles de navires de pêche illégale en haute mer.

L'albatros, un renfort contre la pêche illégale
L'albatros, un renfort contre la pêche illégale / Denis Delbecq / Henri Weimerskirsch

Reportages

dLa série de reportages de la Terre au Carré, signée Maud de Carpentier 

Forestier-sapeur ou nourrice de poissons : des métiers méconnus, passionnés de nature 

►►► Episode 4 : Ingrid, éleveuse de brebis qui discute avec le loup 

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.                     

►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.