Dans une tribune publiée hier dans Le Monde des scientifiques de toutes disciplines appellent les citoyens à la désobéissance civile et au développement d’alternatives.

Manifestation à l'occasion de la journée mondiale pour le climat le 8 Décembre 2019.
Manifestation à l'occasion de la journée mondiale pour le climat le 8 Décembre 2019. © AFP / Amaury Cornu/ Hans Lucas

Invités du jour

Milan Bouchet-Valat, sociologue à l’INED, Kevin Jean, épidémiologiste au CNAM et Agnès Ducharne, climatologue au laboratoire METIS de l’Institut Pierre Simon Laplace, elle travaille sur le cycle de l’eau, l’impact du réchauffement sur la ressource en eau et ses usages. Tous deux sont signataires de la tribune appelant à la désobéissance civile face à l'urgence climatique. Ils invitent dans cette tribune "tous les citoyens (...) à se mobiliser pour exiger des actes de la part de nos dirigeants politiques et pour changer le système par le bas dès aujourd'hui".

Pour aller plus loin :

Vos solutions pour la planète

Boris Marcel est co-fondateur du réseau d'agriculture urbaine Les Cols verts qui un cours en ligne et gratuit sur l’agriculture urbaine.

L’agriculture urbaine n’a pas vocation à nourrir les villes mais c’est un vecteur d’éducation populaire pour reconnecter les urbains à la nature. L’agriculture urbaine offre une opportunité de reconnecter les urbains à la terre et à la saisonnalité de la production alimentaire, tout en participant à la conservation et à la régénération de la biodiversité en ville.

Invité découverte

Christophe Lépine est président de la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, à l’occasion de la parution de leur guide, Conservatoires d'espaces naturels (ed. Glénat).

Le but est de faire connaître les Conservatoires d’espaces naturels pour mieux préserver la nature française.

Les 29 Conservatoires d’espaces naturels sont des structures associatives à but non lucratif créées dans les années 70 pour protéger et s’occuper des espaces naturels ou semi-naturels.

La Fédération des Conservatoires a été mise en place en 1989. Elle englobe 3442 sites sur 178 000 hectares et reçoit de multiples financements pour un total de 57 millions d’euros : Etat, Agences de l’eau, Régions, Départements, etc. Elle bénéficie depuis 2009 d’un agrément spécifique délivré par l’Etat et les Régions.

Plus de mille salariés et 7000 adhérents-bénévoles les font vivre. La fédération des Conservatoires est le premier gestionnaire de réserves naturelles en France .

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.                    

►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.