Jusqu'à présent, les semences qui n'étaient pas inscrites sur le catalogue officiel ne pouvaient être cédées qu'à titre gratuit. La proposition de loi adoptée autorise donc la vente de "semences traditionnelles ou nouvellement élaborées" car elles garantissent la diversité génétique et participent à la biodiversité.

Les semences paysannes finalement autorisées
Les semences paysannes finalement autorisées © Getty / Katja Kircher

Nous en parlons avec Patrick de Kochko, paysan dans le Lot-et-Garonne où il  cultive et produit des céréales issues de semences paysannes et du pain. Il est membre du RESEAU SEMENCES PAYSANNES et bénévole au CETAB, le Centre d’Etudes d’accueil des Blés.

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC, @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.