En France en 2020, 58 départements sont concernés par le moustique-tigre ou l’Aedes albopictus désignée espèce invasive majeure. Champion de l’adaptation, le moustique-tigre est désormais bien installé dans les régions tempérées.

Le moustique-tigre
Le moustique-tigre © Getty / Jean-Marie HOSATTE

Un autre moustique, l’Aedes aegypti vecteur lui du virus de la dengue est sous surveillance, 55% de la population mondiale est aujourd’hui exposée au virus de la dengue.

On recense plus de 390 millions de cas chaque année et 20 000 à 30 000 de morts. Toute la ceinture tropicale est atteinte chaque année. L’Aedes aegypti est un moustique tropical (qui véhicule la dengue, chikungunya, fièvre jaune et le zika), présent par le passé dans le sud de la France il a disparu avec le traitement à base de DDT et l’assainissement du territoire. Il n’est plus du tout présent en Europe.

Il existe 3500 espèces de moustiques, ils sont partout du niveau de la mer, jusqu’à 1200 m d’altitude. Il y a des moustiques partout, des diurnes et des nocturnes !  

On s’intéresse ici particulièrement à deux espèces invasives… l'Aedes aegypti (moustique tropical) et plus particulièrement l’Aedes albopictus (moustique tigre) qui a fait ces dernières années une forte progression en France métropolitaine.

L'éradiquer n'est pour autant pas une bonne idée puisque le moustique joue un rôle de pollinisateur et ses larves officient comme nettoyeurs de milieux aqueux, il est dont important pour les écosystèmes !

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.