Il existe autant d’animaux que de langages. Grâce à une jeune discipline scientifique, l’éco-acoustique, Nicolas Mathevon nous fait découvrir la complexité des procédés de communications sonores qui existent dans la nature, tant chez les mammifères, que chez les insectes, ou chez les hyènes.

À la découverte de l'éco-acoustique et les procédés de communications sonores de la nature
À la découverte de l'éco-acoustique et les procédés de communications sonores de la nature © Getty / Grafissimo

Quel est le répertoire de sons et de vocalisations des animaux ? A quoi cela leur sert-il ? Existe-t-il différents dialectes pour une même espèce ?

Autant de questions qui nous ouvrent au monde sonore du monde animal aussi riche que complexe et dont l’enjeu est vital. Au-delà de la compréhension des langages des animaux, les techniques des éco-acousticiens permettent de surveiller la santé de la biodiversité.  

Les vocalisations des espèces animales sont des signaux de communications, ils portent des informations, ces signaux de communication sont employés dans pleins de contextes différents.
Les animaux ont des interactions sociales à établir, de l’information à transmettre d’un individu à un autre. Plus l’espèce animale a une vie sociale compliquée, c’est-à-dire qu’elle interagit avec de nombreux semblables, plus le système de communication acoustique va être compliqué, parce qu'il va falloir échanger des info complexes et c’est le cas de la hyène.

La hyène tachetée est un animal vivant en grand groupe, il y a des compétitions, des alliances, c’est une société plus proche de ce que nous avons l’habitude de vivre. Le répertoire vocal est stupéfiant.

Parfois la communication entre les animaux est une question de vie ou de mort, comme c'est le cas chez les Manchots Royaux. 

Les manchots royaux créent des colonies avec des milliers voire un million d’individus. Les parents doivent retrouver leur petit dans un milieu très bruyant, une véritable cacophonie. Pour cela ils vont établir des stratégies et cela repose sur le son et notamment une signature vocale individuelle marquée, codée et des procédés de répétition les jours de grand vent.

Les animaux parlent sachons les écouter HumenSciences Editions avec Nicolas Mathevon , bioacousticien, professeur à l’université de Saint-Etienne et membre de l'Institut universitaire de France.

Les invités
  • Nicolas Mathevonbioacousticien, professeur à l’université de Saint-Etienne et membre de l'Institut universitaire de France.
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.