Avec la crise du Covid on assiste à un attrait des citadins pour les campagnes, mais peut-on vraiment parler d’exode urbain ?

Avec la crise du Covid on assiste à un attrait des citadins pour les campagnes, mais peut-on vraiment parler d’exode urbain ?
Avec la crise du Covid on assiste à un attrait des citadins pour les campagnes, mais peut-on vraiment parler d’exode urbain ? © Getty / Sandra Leidholdt

Un million de Franciliens a quitté la ville à l’annonce du confinement. Au delà du « besoin de nature », les campagnes apparaissent comme une alternative au modèle urbain hyperconcentré et capitaliste, avec la possibilité d’une vie plus simple, solidaire et écologique. 

Faut-il y voir un réel phénomène d’exode urbain ? Et comment passe-t-on du rêve de nature à la réalité d’un quotidien en milieu rural ? 

Ces nouveaux arrivants changent les choses, font circuler de nouvelles idées et modifient en profondeur le territoire… L’arrivée de nouvelles populations déstabilise ainsi la sociologie classique des campagnes... 

On en parle avec nos invités :

  • Claire Desmares-Poirrier « néorurale et activiste de la ruralité positive »: après des études à Sciences Po Lille, elle a quitté la ville et son emploi salarié pour s’installer avec son conjoint en Bretagne. Ensemble ils lancent le projet de l’Amante verte en acquérant une ferme en collectif avec une centaine d’associés. Ils y développent une activité de plantes aromatiques et infusions bio destinées à la gastronomie, puis ouvrent un café-librairie et jardin associatif à la ferme. Elle est l'auteure de L'exode urbain: Manifeste pour une ruralité positive éditions Terre Vivante. 
  • Vincent Grimault est journaliste à Alternatives économiques, originaire du Cantal. Pour son livre La renaissance des campagnes, il a interrogé, au fil de reportages, la France rurale. 
Les invités
Programmation musicale
  • GAETAN ROUSSELTu ne savais pas (radio edit)2020
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.