Selon Jean-Pierre Dupuy, les collapsologues se revendiquent du "catastrophisme éclairé", qui consiste à faire comme si la catastrophe était une fatalité pour que l’inéluctable ne se produise pas. Ils avancent que tout système complexe est destiné à s’effondrer, ce qui est conceptuellement faux selon le philosophe.

Le regard critique du philosophe Jean-Pierre Dupuy sur la collapsologie
Le regard critique du philosophe Jean-Pierre Dupuy sur la collapsologie © Getty / Boris SV

Invité du jour

Jean-Pierre Dupuy est professeur émérite de philosophie sociale et politique à l'Ecole Polytechnique, et professeur de philosophie et de sciences politiques à l'université Stanford en Californie. 

Le philosophe Jean-Pierre Dupuy est notamment le penseur de « Pour un catastrophisme éclairé » (Seuil, 2002), une notion référence pour les collapsologues. Mais il regrette aujourd’hui la façon dont ces derniers ont compris cette idée. 

Pour aller plus loin : 

Vos solutions pour la planète

Simon Tarabon est ingénieur-doctorant en écologie, il a créé avec sa sœur Chloé le LabMadeleine : une jungle nourricière, une forêt comestible à Retournac en Haute Loire.

Simon et Chloé ont récemment hérité d'un terrain au pied du Mont Madeleine, sur la commune de Retournac en Haute-Loire. En mémoire de leur père ils ont voulu réinvestir ce terrain, patrimoine local et familial, et le faire vivre. Ce terrain a un intérêt pour la permaculture et l’apiculture.

Ils voulaient ainsi trouver une solution pour atténuer le changement climatique et surtout trouver des moyens à notre hauteur pour s’y adapter avec le LabMadeleine.

Invité découverte 

C’est au cours d’une tournée commune en Chine avec Témé Tan, à l’arrivée à Shanghai, lorsqu’elle découvre l’état écologique de la ville, que se déclenche chez Suzane le besoin d’écrire cette chanson, « Il est où le SAV ? ».

Après plusieurs refus d’autorisation de tournage à travers le monde (comme par exemple aux Maldives sur l’île de Thilafushi, « île poubelle »), c’est en Afrique que Gregory Orhel et Suzane obtiennent l’autorisation de filmer un décor qu’ils veulent authentique et éloquent, et travaillent avec le créateur sénégalais Doulsy pour le stylisme et ses tenues faites de déchets et de recyclage.

Dakar, Sénégal. A quelques kilomètres du centre-ville, la décharge de Mbeubess, 114 hectares d’immondices et de déchets, un décor naturel post-apocalyptique comme il en existe partout à travers le monde. Une virée dystopique et un appel à une prise de conscience collective.

La série de reportages de la Terre au Carré, signée Agnès Faivre 

Guinée : répercussions environnementales de la ruée sur la bauxite et l’or
►►► Episode 1 : mission d’inspection des sites miniers avec Aboubacar Kaba

Pour participer

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC et @LaTacfi sur Twitter, et au 01 45 24 7000, nos invités répondent en direct à vos interrogations.     

►►► Envoyez-nous via les réseaux sociaux et par mail vos initiatives et vos projets pour l'environnement

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.