Une réédition de « La Formation de la terre végétale par l'action des vers de terre, avec des observations sur leurs habitudes " de Charles Darwin, est proposée aux Editions l'Elan des Mots avec une préface de Pierre-Henri Gouyon du MNHN

Les vers de terre de Charles Darwin : leur rôle est essentiel dans la formation des sols
Les vers de terre de Charles Darwin : leur rôle est essentiel dans la formation des sols © Getty / Glenn Cantor

« La Formation de la terre végétale par l'action des vers de terre, avec des observations sur leurs habitudes (titre original anglais : The Formation of Vegetable Mould through the Action of Worms, with Observations on their Habits, abréviation parfois utilisée : Worms) est le titre d'un ouvrage de Charles Darwin, dont la première édition est parue le 10 octobre 1881 par John Murray. La maison d'édition L’élan des Mots  le réédite et propose  une traduction actualisée .

Dans son dernier livre, Charles Darwin rend hommage à ces valeureux  petits organismes  pas si insignifiants que cela : les vers de terre. 

Quand nous voyons une vaste étendue de gazon, nous devrions nous rappeler que sa douceur, dont la beauté dépend en grande partie, est surtout due à toutes les inégalités qui ont été lentement nivelées par les vers. Il est merveilleux de songer que la terre végétale de toute cette étendue est passée par le corps des vers, et y repassera encore, au bout de quelques années. La charrue est une des inventions les plus anciennes et les plus précieuses de l’homme, mais longtemps avant qu’elle existât, le sol était labouré régulièrement par les vers de terre et continuera à l’être. Il est permis de douter que beaucoup d’autres animaux aient joué dans l’histoire du globe un rôle aussi important que ces créatures d’une organisation aussi humble. 

Il les a observé jour et nuit durant plusieurs années tel un éthologue et un écologue pour comprendre le rôle que jouent ces petits organismes dotés d'intelligence et d'une puissance musculaire dans l'histoire du globe, leur contribution à la désagrégation des roches, à la dénudation des sols, à la préservation de restes d'anciens bâtiments, à la préparation du sol pour la croissance des sols, bref, le rôle essentiel des vers de terre dans la formation des sols. 

Tout sur ces petits vers de terre étonnants

Dans ce livre entièrement consacré à ces animaux incontournables Charles Darwin  propose à lire 7 chapitres  :  des observations, des expériences , de l'éthologie et de l'écologie des vers de terre dans des chapitres consacrés à l'Habitude des Vers, à la Quantité de terre fine apportée à la surface par les vers ou au Rôle joué par les vers dans l’enfouissement de monuments anciens.

On apprend  que leur processus de digestion de la terre, à raison de 10 tonnes par an sur une acre de terre cultivée, donnerait 320 billions de terre, en un million d’années, sur les 32 millions d’acres de terre cultivée en Angleterre et en Ecosse. Ils ont un système musculaire bien développé, sont  dépourvus d’ouïe mais sensibles aux vibrations et  insensibles à l’haleine de Darwin lorsque il mâchait du tabac mais pas aux feuilles de chou et aux morceaux d’oignons ...

avec : 

  • Pierre-Henri Gouyon, agronome,  généticien et professeur au  Muséum Nationall d'Histoire Naturelle de PARIS qui a écrit la préface de « La Formation de la terre végétale par l'action des vers de terre, avec des observations sur leurs habitudes de Charles Darwin, réédité par L’élan des Mots avec une traduction actualisée.
  • et Céline Pelosi, écologue, spécialiste de l’écologie des sols et chargée de recherche à l’Inrae
Programmation musicale
L'équipe