Tout sauf la décroissance martèlent nos contemporains. Pourtant, la recherche de la croissance a un coût environnemental et social majeur. Et pas sûr que la croissance verte puisse nous sauver. Si nous devions y renoncer, la décroissance serait-elle une véritable alternative ?

Décroissance : solution ou contrainte ?
Décroissance : solution ou contrainte ? © Getty / Dougal Waters

Depuis 50 ans nous avons atteint dans les pays riches, un niveau de confort inédit dans l’histoire de l’humanité. 

Notre monde est en croissance depuis la révolution industrielle, mais tout s’accélère surtout depuis l’après-guerre.  Imaginer un avenir souhaitable sans croissance est impensable pour beaucoup d’entre nous...

Mais nos besoins de croissance et de consommation dépassent aujourd’hui les limites que peut supporter la biosphère….

Pourquoi la décroissance fait-elle si peur ? Faut-il vraiment décroitre?

Dans Décroissance, publié chez Tana Editions, le chercheur Vincent Liegey  démêle le vrai du faux pour permettre à chacun de se saisir de ce sujet clivant et d’en débattre, dans toute sa complexité.

Pour Valérie Guillard qui travaille sur les pratiques de consommation et autrice d'un ouvrage sur la sobriété chez De Boeck, il faut accepter que cela prenne du temps. Acheter uniquement pour répondre à un besoin est un apprentissage: cela implique que le consommateur se questionne sur ce qu’exprime véritablement son besoin.

La décroissance serait donc un cheminement, qui passe par une étape de prise de conscience des vrais enjeux, du poids des menaces qui pèsent sur nos sociétés...

Et il faut encore travailler pour créer un imaginaire culturel partagé et porteur autour de ces notions de décroissance et de sobriété… 

Les invités
  • Vincent Liegeyingénieur, chercheur interdisciplinaire, essayiste, spécialiste de la décroissance
  • Valérie GuillardProfesseur en marketing à l'Université Paris-Dauphine
Programmation musicale
Les références
L'équipe