Dans le Club cette semaine, on rencontre des hommes et des femmes qui se mobilisent pour des sanctuaires, on parle de baleines qui rétrécissent, et enfin on s'intéresse au concours radiophonique du Festival International du Film d’Environnement.

Depuis les années 1980, les baleines franches de l’Atlantique Nord sont plus courtes d’en moyenne d’un mètre
Depuis les années 1980, les baleines franches de l’Atlantique Nord sont plus courtes d’en moyenne d’un mètre © Getty / by wildestanimal

Ce vendredi, dans le club de la Terre au Carré : 

Des hommes et des femmes qui se mobilisent pour la préservation des sanctuaires

« Sur le front : Les plus beaux sanctuaires du monde »  diffusée le 20 juin 2021 à 20.50 sur France 5. Les sanctuaires abritent une biodiversité et des espèces en danger. Des hommes et des femmes s'engagent et combattent sur le terrain ceux qui enfreignent les lois en toute impunité....ils s'appellent Amado Gomez,  Antoine Orsini,   Goreth Niyibizi , Eric Le Boulch et Laurence Constantin. Chacun défend  des lieux magiques,  des sanctuaires qui abritent des papillons monarques menacés par des cartels au Mexique , des balbuzards dans la réserve de Scandola ménacés et dérangés par  le tourisme de masse , des gorilles des montagnes protégés par des rangers...  Laurence Constantin  est la Présidente et cofondatrice de Global Earth Keeper, et elle lutte pour la préservation de la réserve de Scandola en Corse. Son  association est une association de terrain, elle se rend "in situ"  et peut ainsi  constater l’impact catastrophique des passages répétés des bateaux.  Aujourd’hui, elle tente de faire de la sensibilisation auprès des agences de location de bateaux afin qu’elles respectent la réserve. 

avec le journaliste Hugo Clément et Laurence Constantin, de Global Earth Keeper pour « Sur le front : Les plus beaux sanctuaires du monde »  diffusée le 20 juin 2021 à 20.50 sur France 5

Des baleines qui rétrécissent à cause de l'activité humaine... 

Depuis les années 1980, les baleines franches de l’Atlantique Nord sont plus courtes d’en moyenne d’un mètre.  C’est le constat d’une étude publié le 3 juin dans Current Biology. 

En cause, les dispositifs de pêche qui les piègent et les épuisent, et les changements induits par le climat. Cette espèce, dont il ne reste plus que 400 individus, pâtit grandement des changements environnementaux, notamment liés à l’activité humaine.

Les chercheurs s’inquiètent par ailleurs que ce rétrécissement des baleines franches de l’Atlantique Nord crée un cercle vicieux. Des baleines plus petites auraient plus de mal à se reproduire et à s’occuper de leur descendance, menaçant d’autant plus la perpétuation de l’espèce… Face à cette situation, les biologistes demandent à ce que des mesures soient prises pour réduire la pression humaine sur les grands cétacés. 

La baleine franche de l’Atlantique Nord a en effet été classée en menace critique d’extinction en 2020 par l’UICN.  Article de La Recherche sur le sujet ici

On en parle avec Fabienne Delfour, chercheuse en éthologie et cétologue. 

Le Festival International du Film d’Environnement FReDD

La 11e édition du festival FReDD se déroulera du 27 septembre au 03 octobre prochain, à Toulouse avec comme thématique “ACTIONS”.

Quarante lieux de projections en Région Occitanie et plus de cinquante films en provenance des quatre coins du globe seront proposés sur la semaine du Festival.

Un concours radiophonique d’écologie 2021 est également organisé dans le cadre du festival.

La compétition s’adresse aux amateurs et professionnels de la création sonore traitant d‘écologique et de transition écologique en langue française.

Date limite de dépôt des fichiers audio: 15 juillet 2021

On en parle avec Antonin Haddad, directeur du Festival & Association FReD

Les invités
Programmation musicale
  • JUNGLEKeep moving (Radio edit)2021
  • Spill Tab
    Spill TabCalvaire2020
L'équipe