Chaque semaine dans "Les Grosses Têtes au carré", des personnalités du monde scientifique viennent débattre autour de l'actualité.

Les Grosses Têtes au carré du vendredi 1er juin
Les Grosses Têtes au carré du vendredi 1er juin © Radio France

Cette semaine :

  • Catherine Bréchignac pose les questions de l'expertise et de ses enjeux ;
  • Lionel Naccache décrit les modifications cognitives induites par l'utilisation d'Internet ;
  • Sandrine Cabut met en évidence les liens entre naissance par césarienne et obésité
  • Julien Bobroff , par téléphone, présente la Journée "Tout est quantique" du dimanche 3 juin 2012 au Musée des Arts et métiers.

Au sommaire du cahier "Sciences & Techno" du Monde de ce week-end

Dossier :

La guerre secrète du tabac, deuxième volet Des documents internes de l’industrie américaine du tabac montre comment elle a financé les travaux de chercheurs français de renom, pour les instrumentaliser. Les neurobiologistes Jean-Pierre Changeux et Jean-Pol Tassin, au Collège de France, mais aussi le tabacologue Robert Molimard, ont bénéficié de ces financements. Enquête de Stéphane Foucart et David Leloup

Actu :Césarienne et obésité, la piste microbienne A l’âge de 3 ans, les enfants nés par césarienne auraient deux fois plus de risques d’être obèses. Est-ce parce que leur flore intestinale n’est pas ensemencée par les germes maternels ?, par Sandrine Cabut

Une protéine, clé de le flexibilité des comportements , par Jérôme Grenèche

Les mathématiciens font parler les nervures de feuilles d’arbres , par David Larousserie

Infographie :

Les robots de Kiva Systems, infatigables magasiniers

Émission exceptionnellement plus courte en raison de la diffusion des spots de campagne : pendant trois semaines, "La Tête au carré" commence vers 14h18 .

Cette émission n'étant pas en direct, il ne nous sera pas possible de prendre vos questions et commentaires à l'antenne.

Les liens

Tout est quantique ?!

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.