Aujourd'hui, dans Les Grosses Têtes au carré , des personnalités du monde scientifique viennent nous présenter l'actualité scientifique de la semaine.

Marc Peschanski vient parler des conditions dans lesquelles nous pourrions créer une « banque » de lignées cellulaires pour la médecine régénératrice, compatibles avec l’ensemble des patrimoines immunitaires que l’on trouve sur la planète.

Dominique Leglu évoque la crise traversée par le domaine spatial.

Dominique Wolton autour des controverses du nucléaire.

  • Partenariat Cahier "sciences et techno" du Monde

Dans le supplément de cette semaine, Hervé Morin fait le point, à l’occasion du téléthon, sur les techniques de chirurgie de l’ADN, les thérapies géniques, qui donnent lieu actuellement à un foisonnement d’essais cliniques.

On évoque aussi la nanomédecine, qui apporte elle aussi de nouveaux espoirs thérapeutiques.

On décrit une course de cellule, très originale.

On présente aussi une étude sur l’impact des jeux vidéos violent sur le cerveau, qui ne semble pas anodin.

Il évoque aussi des guêpes très physionomistes.

Des guêpes du Michigan, qui se montrent très fortes dans la reconnaissance des visages.

C’est l’espèce Polistes fuscatus , déjà étudiée par Michael Sheehan et Elizabeth Tibbetts , qui avaient déjà montré que ces insectes utilisent des traits distinctifs pour se reconnaître individuellement.

Les deux chercheurs ont voulu aller plus loin et voir si cette faculté est bien particulière à cette espèce, et si elle n’est pas liée à son mode de vie en société.

Evénement(s) lié(s)

Téléthon, 25 ans

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.