la nouvelle fuite à fukushima désormais considérée comme un incident grave
la nouvelle fuite à fukushima désormais considérée comme un incident grave © reuters
**Encore un incident nucléaire sérieux sur le site de la centrale de Fukushima** : **des niveaux de radioactivité extrêmement hauts ont été mesurés samedi dernier et 300 tonnes d'eau radioactive avaient coulé dans le sol quelques jours auparavant ....** **L'opérateur de la centrale nucléaire a relevé samedi 31 aout une radioactivité de l'ordre de 1.800 millisieverts par heure- assez pour tuer en quatre heures une personne qui y serait exposée.** La semaine précédente, l'autorité de régulation nucléaire du Japon avait évalué les 300 tonnes d'eau radioactive dont une partie avait coulé dans la mer d' incident de "niveau 3", correspondant à un "incident grave" sur l'échelle internationale des évènements nucléaires qui va de 0 à 7. Comment et pour quelle raison un des nombreux réservoirs d'eau hautement radioactive de la centrale de Fukushima a t il laissé filer 300 tonnes d'eau? Comment gérer toute cette eau contaminée? Le cauchemar de l'eau contaminée va t il durer? Quel est l'impact sur la faune, la flore et les habitants ? avec **Thierry Charles, directeur général adjoint de l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), en charge de la sûreté des installations nucléaires** et **Sophie Houdart , anthropologue, chercheure au Centre National de la Recherche Scientifique et Membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative.** Elle est spécialiste du Japon. En 2012, elle était à Fukushima, son tout dernier terrain, autour de la mesure de la radioactivité.
Les invités
  • Thierry CharlesDirecteur général adjoint chargé de la Sûreté nucléaire de l'IRSN (Institut de radioprotéction et de sûreté nucléaire)
  • Sophie Houdartanthropologue, chercheure au Centre National de la Recherche Scientifique et Membre du Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative.
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.