Human embryonic stem cells only A
Human embryonic stem cells only A © Wikimedia commons

Les cellules souches ont beaucoup fait parler d’elles durant ces dix dernières années. Clonage, médecine régénérative…tout cela est basé sur ces cellules bien particulières. Le terme de « cellules souches » désigne en effet des cellules non spécialisées, capables de se multiplier à l’identique ou de se différencier, c’est à dire de se transformer en un ou plusieurs types de cellules. Les chercheurs savent aujourd’hui qu’il existe plusieurs sortes de cellules souches et qu’elles n’ont pas le même potentiel. Ainsi, les cellules souches d’un embryon présentent un intérêt beaucoup plus grand que celles d’un adulte, car elles sont encore capables de se transformer en n’importe quel type de cellule du tissu humain : cœur, sang, peau, neurone…. L’étude de ces cellules dites pluripotentes offre donc de formidables perspectives thérapeutiques.

L'I-Stem est le plus grand laboratoire français de recherche et de développement dédié aux cellules souches pluripotentes humaines, d’origine embryonnaire ou obtenues par reprogrammation génique.

De la recherche fondamentale aux premiers essais sur l'homme, où en est la recherche ? à l’occasion des 10 ans du laboratoire de recherche, nos invités font le point sur ces travaux pionniers menés sur les cellules souches et sur les avancées majeures obtenues en thérapie cellulaire.

A la UNE de la science : Démence et Benzodiazépine

Uné etude de l'INSERM parue hier suggère que les benzodiazépine à demi-vie longues (éliminés lentement par notre corps) seraient un facteur de risque pour la survenue des cas démences chez les personnes agées. On fait le point sur ce resultat avec le neurologue et épidémiologiste Christophe Tzourio et le medecin Dominique Dupagne.

Lien : Les tableau de l'Assurance Maladie (details des temps de demi-vie)

http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/FEGENOR_PIS_RI_Avis1_CT13342.pdf

Les liens

AFM-Téléthon 2015

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.