Un Datacenter aux Etats-Unis
Un Datacenter aux Etats-Unis © / Robert Scoble

Internet a quelque chose de magique. Rapidité, partage instantané, la possibilité de voir des milliards de vidéos, parler avec des personnes de l'autre bout du monde. Mais derrière ces possibilités, se cache un univers de câbles, d'énergie et de données.

Internet c'est aussi plusieurs millions de kilomètres de câbles, des informations qui parcourent la planète entière à la vitesse de la lumière. Pour gérer et conserver cet immense flux de données, des hangars abandonnés sont recyclés en usines de traitement d'informations. On les appelle les DataCenter. Ces centres sont remplis de serveurs, qui analysent, redirigent, enregistrent toutes les flux qui passent par Internet.

Le problème, c'est que pour alimenter ces gigantesques fermes électroniques, cela nécessite une quantité gigantesque d'énergie. Chaque heure, 10 milliards de mails sont envoyés dans le monde, ce qui nécessite la consommation de 50 GW/H soit la production électrique de 15 centrales nucléaires pendant une heure ou de 4 000 allers-retours entre Paris et New York en avion.

Comment fonctionne réellement Internet ? Comment sont conservées et utilisées nos données ? Quel est le coût énergétique du fonctionnement de la toile ? Quelles initiatives et quel avenir s'ouvrent à nous ?

Pour y voir plus clair, nous recevons Coline Tison , journaliste audiovisuelle. Réalisatrice du documentaire « Internet : la pollution cachée » ; et Serge Abiteboul , informaticien, chercheur à l’INRIA, professeur à l’ENS Cachan et membre de l’académie des sciences.

Pour en savoir + :le blog binaire

A la Une de la Science, la planète Mars !

Une étude de chercheurs français et américains publiée hier dans Nature révèle que la croûte et le manteau de la planète rouge ont littéralement basculé autour du noyau, il y a environ 3 milliards d’années. Une découverte qui change profondément l’idée qu’on avait jusqu’ici de l’histoire primitive de Mars…

Daniel Fiévet et Catherine de Coppet reçoivent pour en parler Sylvain Bouley, planétologue au GEOPS, un laboratoire de l’Université Paris Sud et du CNRS, qui a mené cette étude.

Les invités

Les références

L'équipe

Nous contacter

(ré)écouter La Tête au carré Voir les autres diffusions de l'émission

Réapprendre à dormir

La Tête au carré a 10 ans