Cuidado (" sois prudent "), écrit le jeune Darwin dans ses carnets secrets. Révéler ses idées serait " comme confesser un meurtre ". Et il les développera en silence. La publication de sa théorie bouleversera notre vision du monde. Le passé se recompose, modifiant le présent. Nous partageons soudain avec l'univers vivant une généalogie commune. A la rencontre d'une révolution scientifique toujours plus riche, toujours en devenir. A la rencontre aussi de la longue nuit de notre histoire, où la science légitimera la négation de la vie et de la dignité de tant d'êtres humains. Un voyage à travers la mémoire et l'oubli. A la recherche de l'empreinte en nous de ce qui a disparu, de ceux qui ont disparu. Nous sommes faits de ce qui a donné naissance à l' "infinité des formes les plus belles et les plus merveilleuses". Aux bactéries et aux fleurs, aux oiseaux et aux arbres. Et pourtant nous sommes autre. Nous sommes faits de l'histoire des cultures humaines.

Depuis la semaine dernière les cinémas MK2 projettent sur leurs écrans « Fly to the Moon » un long métrage d’animation en 3 dimensions qui racontent l’histoire de trois petites mouches qui se retrouvent en juillet 1969 dans le vaisseau de la célèbre mission spatial lunaire Apollo 11. A l’occasion de la sortie de ce film et de sa promotion, Buzz Aldrin le deuxième astronaute ayant marché sur la Lune était à Paris. Pour ce premier épisode de notre feuilleton, au micro de Stéphane Cosme, Buzz Aldrin le deuxième astronaute ayant marché sur la Lune, revient sur son enfance, sa jeunesse et sa carrière de pilote de chasse. Pour les connaisseurs, vous aurez reconnu l'extrait du film « l’étoffe des héros » de Philippe Kauffman qui relate le passage du mur du son en 1947 et les débuts de la conquête spatiale par les américains.

invité(s)

Jean-Claude Ameisen

Professeur d'immunologie et Président du comité d'éthique de l'INSERM### programmation musicale

Alain Bashung

Ma petite entreprise ### Ours

Orange ### Marianne Faithfull

Hold on

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.