Portrait of Denis Diderot (en 1767) par Louis-Michel Van Loo
Portrait of Denis Diderot (en 1767) par Louis-Michel Van Loo © / Louis-Michel Van Loo

A l'occasion du 300ème anniversaire de la naissance de Denis Diderot , philosophe des Lumières , homme de lettres et encyclopédiste , La Tête au Carré propose une émission sur son oeuvre majeure l'Encyclopédie .

Dans l’esprit de Denis Diderot, l’Encyclopédie aura été tout à la fois le thésaurus des siècles passé, l’image d’une France moderne, imprégnée de l’esprit philosophique de son siècle, et un authentique laboratoire du futur.C'est une oeuvre critiquant et questionnant la religion, le colonialisme, prônant la tolérance.Elle a aussi instillé et diffuser une manière de penser.

Voltaire considera que l'Encyclopédie est un "monument des progrès de l'esprit humain"

L' Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une Société de Gens de lettres a été éditée entre 1751 et 1772 sous la direction de Diderot. Elle contient 17 volumes de texte et 11 volumes de planches. Parmi les rédacteurs, on trouve les plus éminents philosophes du dix-huitième siècle, tels que Voltaire, Rousseau, d'Alembert, Marmontel, d'Holbach ou Turgot, pour n'en citer que quelques-uns. Ces grands esprits (ainsi que quelques autres de moindre importance) ont collaboré dans le but de réunir et de diffuser en prose claire et accessible les fruits de la connaissance et du savoir accumulés. Contenant 72.000 articles écrits par plus de 140 collaborateurs, l'Encyclopédie était un travail de référence massif pour les arts et pour les sciences, mais aussi une machine de guerre qui a servi à propager les idées des Lumières

Lettre "A" dans l'Encyclopedie de Diderot.
Lettre "A" dans l'Encyclopedie de Diderot. © / Edouard Gautier

avec Jean Pruvost, lexicologue. Professeur de lexicologie et lexicographie à l'Université de Cergy-Pontoise ett directeur éditorial des éditions Honoré Champion

www.jeanpruvost.com

Son dernier livre : "Journal d'un amoureux des mots" Ed Larousse

et Colas Duflo, professeur de littérature à l’Université de Paris ouest Nanterre

pour ses livres « Diderot philosophe » Edition Honoré ChampioN et "Diderot. Du matérialisme à la politique" chez CNRS éditions

[]() l'Université de Chicago a mis à la disposition des utilisateurs sur Internet une version de la première édition de l'Encyclopédie, ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert. Le projet porte sur les dix-sept volumes de texte et les onze volumes de planches de la première édition.

Site ATILF :

http://portail.atilf.fr/encyclopedie/Vue%20d'ensemble..htm

autre livre sur Diderot: "Diderot, passions sexe, raison" de Dominique Lecourt Edition PUF


Notre article :

Diderot, ce web addict

Diderot a t-il inventé le web? L'idée semble farfelue, pourtant des liens peuvent être évoqués entre l'ouvrage qu'il a dirigé au XVIIIe siècle et les encyclopédies en ligne apparues au cours des années 1990.

Éditée de 1751 à 1772 sous la direction de Diderot, l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers est la première encyclopédie française et représente une synthèse de connaissances considérable pour l'époque. Elle contient 17 volumes de textes et 11 volumes de planches, écrits par plus de 150 savants, philosophes et spécialistes, parmi lesquels Voltaire, Montesquieu, Rousseau...

Diderot était « un professionnel de la communication remarquable, et surtout un enthousiaste de la raison et de l'échange des savoirs. On trouve dans ses œuvres beaucoup d'éléments qui permettent de concevoir les échanges des connaissances sur le web ». C'est en ces mots que s'exprimait Jean François Bianco, professeur à l'université d'Angers, lors du colloque « Depuis Diderot, de l'encyclopédie au web » en avril 2013.

Vidéo : Jean François Bianco, colloque « Depuis Diderot, de l'encyclopédie au web » en avril 2013 par le Pays de Langres

L'aspect collaboratif dans la réalisation de l'ouvrage n'est pas sans rappeler celui des actuelles encyclopédies du web, à l'image de Wikipedia. Plusieurs auteurs, chacun spécialiste de son domaine, ont contribué à sa réalisation. Ce qui a nécessité un travail de relecture, de correction et d'enrichissement en informations par D’Alembert et Diderot lorsque les articles étaient erronés ou incomplets. Comme sur Wikipedia, les articles de l'Encyclopédie sont de qualité très inégale, hétéroclites, et reflètent parfois des opinions divergentes.

L'objectif premier de l'Encyclopédie était de fournir un répertoire complet de connaissances, avec une articulation, une corrélation entre les disciplines, en tentant d'utiliser un système de renvois. Une organisation qui rappelle aussi la mise en lien des connaissances sur internet.

Il serait toutefois réducteur de considérer l'Encyclopédie comme une simple accumulation de connaissances bien structurée, puisqu'elle a aussi servie un projet subversif, politique, pour remettre en cause les doctrines absolutistes de la monarchie et la religion. L'ouvrage porte les idées de lumières, et est parfois décrite comme une véritable « machine de guerre ». Mais Diderot semblait rechercher une logique de construction du savoir et d'organisation des connaissances, qui constituent l'essence du web aujourd’hui.

C'est maintenant la toile qui se réapproprie l'Encyclopédie. De nombreuses versions sont disponibles en ligne, dont celle du Projet ARTFL, issu d'une collaboration entre le gouvernement français et l'université de Chicago. ARTFL travaille depuis 1998 pour rendre l'Encyclopédie accessible sur internet. La version est en constante évolution pour corriger les erreurs de saisie des données. Un moteur de recherche permet d'accéder au contenu complet de l'Encyclopédie. En plus de permettre l'accès pour tous à l'ouvrage, la numérisation permet aux chercheurs d'expérimenter de nouvelles techniques visant à exploiter de grandes collections numériques.

A l'occasion du tricentenaire de la naissance de Diderot en 2013, l'Encyclopédie sera le sujet de l'émission du jeudi 3 octobre. Suivez-nous en direct à 14 heures sur France Inter, ou sur Twitter au hashtag #LaTAC.

En savoir +

Vidéo : La naissance de l'Encyclopédie avec l'historien Guy Chaussinant-Nogaret

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/10/55c9df91-2b50-11e3-9f7b-782bcb6744eb/640_banniere-pub-latac.jpg" alt="bannière la tac" width="640" height="306" />
bannière la tac © cc Axel Villard-Faure / Axel Villard-Faure

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.