(en partenariat avec la fondation pour la recherche médicale)L'épilepsie touche environ 600 000 personnes en France. Et ce chiffre est probablement sous-estimé. Comprendre et décrypter cette pathologie, c'est le sujet aujourd'hui de la tête au carré.

Neurones chez un patient atteint d'épilepsie
Neurones chez un patient atteint d'épilepsie © creative commons /

L'émission

Longtemps considérée comme une maladie mentale, l’épilepsie est aujourd’hui reconnue comme une pathologie neurologique. Elle est la 2e pathologie du cerveau la plus fréquente en France après la migraine.

L’épilepsie affecte 50 millions de personnes dans le monde. Environ 600 000 en France. Environ 30% des patients ne peuvent contrôler leurs crises avec les traitements existants.

Quelles sont les causes ? Les traitements possibles ? Les dernières innovations ? Est-on épileptique toute sa vie ou une crise unique est-elle possible ? Comment diagnostiquer et accompagner la personne touchée par cette pathologie neurologique ? Quels progrès reste t-il à faire pour mieux insérées ces personnes souvent stigmatisées ?

En partenariat avec la fondation pour la recherche médicale

A lire dans Recherche&santé, n°137 l'interview du Professeur Chauvel

En savoir plus sur le Réseau Sentinelle Mortalité Epilepsie.

Pour aller plus loin

L'épilepsie, qu'est-ce que c'est ? Une vidéo pour comprendre :

Bien que le terme au singulier reste d’usage courant, il serait plus exact de parler d’épilepsies au pluriel, ou de syndrome épileptique, car le trouble a des causes, des mécanismes et des manifestations divers. Un dossier complet de l'Inserm sur le sujet.

Des chercheurs ont récemment mis en évidence un lien direct entre l'alimentation et son influence sur le cerveau. Une découverte qui ouvre la voie à de noueaux traitements de certaines maladies neurologiques.Photo homepage : Elecroencéphalogramme © AJ PHOTO - BSIP-BSIP - Corbis

A la sortie du studio

Patrick Chauvel explique comment la recherche sur l'épilepsie a aidé celle sur le cerveau à progresser, comme pour la compréhension de la peur ou de la mémoire. Marie-Christine Picot s'est intéressée pour sa part au quotidien des patients, qui vivent "dans l'angoisse permanente" :

Résumé des échanges sur Twitter

Retrouvez La tête au carré

Dossier01
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure
Chronique02
Chronique02 © cc axel VF / axel Villard Faure
nouret
nouret © cc by Axel VF /
facebook01
facebook01 © cc axel vf / axel villard-faure

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés:
Nous contacter
  • ICAgICAgICAgICAgPHN2ZyBjbGFzcz0iaWNvbiI+CiAgPHVzZSB4bWxuczp4bGluaz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMTk5OS94bGluayIgeGxpbms6aHJlZj0iI2ljb25fY29udGFjdCI+PC91c2U+Cjwvc3ZnPiAgICAgICAgICAgIENvbnRhY3QKICAgICAgICA=

(ré)écouter La Tête au carré Voir les autres diffusions de l'émission

Le club de la tête au carré

Regards sur le sport

Pas d'émission