Cottet - Deuil
Cottet - Deuil © Wikimedia commons

« Faire son deuil », c’est l’impératif qui s’impose à tous ceux qui se trouvent confrontés au décès d’un proche. Mais dans notre société cela correspond à l’idée de « se débarrasser de ses morts », en coupant les liens. Qu’est‐ce que révèle cette mise à distance des morts dans notre société ? Comment est‐elle vécue par les personnes endeuillées ? A travers une enquête sensible, Vinciane Despret explore d’autres façons de se comporter avec les personnes disparues, à travers l’invention d’une relation. S’intéressant également à la question du deuil, aux funérailles, et au devenir des corps Gaëlle Clavandier montre que la sociologie de la mort permet de poser les questions autrement et de mieux comprendre les enjeux des choix actuels.

Les invités
  • Vinciane DespretPsychologue et philosophe
  • Gaëlle ClavandierGaëlle Clavandier est Maître de conférences en sociologie à l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne et chercheur au Centre Max Weber (Université de Lyon / CNRS)
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.