Chaque semaine dans "Les Grosses Têtes au carré", quatre personnalités du monde scientifique viennent débattre autour de l'actualité.

Les Grosses Têtes au carré du vendredi 6 avril 2012
Les Grosses Têtes au carré du vendredi 6 avril 2012 © Radio France / Hugo Combe

Cette semaine :

  • Magali Reghezza aborde la question de l'urbanisation à l'occasion de la rencontre scientifique internationale Planet Under Pressure ;
  • Xavier Delfosse revient sur la découverte qui a été faite par son équipe de l'Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble (IPAG) de milliards de planètes potentiellement habitables dans notre galaxie ;
  • David Larousserie présente des modes alternatifs de scrutin qui seront testés lors des prochaines élections ;
  • Jean-Didier Vincent s'interroge sur la place de la psychologie et des émotions dans la campagne présidentielle.

Au sommaire du cahier "Science & Techno" du Monde de ce week-end

Dossier :Le scrutin, un objet mathématique Il y a mille façons de voter. Chacune influence le résultat. Passage en revue d’expérimentations grandeur réelle et d’études plus théoriques sur la façon d’exercer son droit de citoyen, par David Larousserie.Actualité :L’Afrique du sud tient la corde pour SKA, un radiotélescope géant, objet d’une intense compétition avec l’Australie , par Sébastien HervieuFécondation in vitro, un risque cardiovasculaire pointé par une équipe suisse , par Sandrine Cabut.Climatologie : ouf ! la hausse du CO2 devance bien celle des températures , par Stéphane FoucartQuand la physique du ballon de foot rencontre celle de la lance à incendie , par David LarousserieLes plantes, touchées par ricochet par la pollution sonore , par Hervé MorinTechno : Le navigateur Yves Parlier parie sur le cerf-volant , par Hervé Morin

Expo :Un aquarium pour les habitants des abysses, à Océanopolis , par Vincent Durupt

Les liens

Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble (IPAG) L’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (IPAG), a été créé à partir de la fusion du Laboratoire d’astrophysique de Grenoble (LAOG) et du Laboratoire de planétologie de Grenoble (LPG). L’IPAG travaille sur la formation stellaire et planétaire, depuis les phases initiales de l’effondrement du nuage jusqu’à la physique et chimie des disques circumstellaires et la formation des planètes. L’IPAG travaille également sur les plasma et les processus physiques impliqués dans les phénomènes d’accrétion-éjection autour des objets stellaires jeunes et des objets compacts. Dans les sciences planétaires, l’IPAG étudie les interactions Soleil-Terre, les sub-surfaces planétaires, les petits corps du système solaire, et l’évolution chimique de la matière primitive.

Observatoire des sciences de l'univers de Grenoble (OSUG) L'Observatoire des sciences de l'univers de Grenoble fédère six laboratoires et cinq équipes de recherche associées. Fort de 840 agents et doctorants, l’OSUG oeuvre dans tous les domaines des sciences de l’univers, de la planète Terre et de l’environnement : astrophysique, planétologie, géophysique, climatologie, hydrologie, glaciologie, écologie...

Vote Au Pluriel Ce site a été réalisé par des scientifiques français et canadiens qui cherchent à comprendre l’effet des différents modes de scrutin sur la politique. La manière dont on compte les voix a-t-elle une influence sur qui est finalement choisi ? Ces systèmes sont-ils réellement différents ? Un système est-il meilleur qu’un autre ? Pour tenter de répondre à ces questions il est indispensable de savoir comment les électeurs les utilisent, et pour cela le plus simple est de leur demander. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de voter quatre fois, à chaque fois en vous posant la question : « Pour cette élection, comment voterais-je, personnellement, avec cette règle de vote ? »

Vote de Valeur Avec le Vote de Valeur, la question posée à l'électeur n'est plus "quel est votre candidat préféré ?", mais "quelle est votre opinion sur chacun des candidats ?". Pour répondre, l'électeur donne une valeur à chaque candidat, de -2 (très hostile), à +2 (très favorable). Au dépouillement, le candidat qui obtient le plus de points est élu en un seul tour.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.