Enquête de Pascale Pascariellosur le gaz de schiste .

Sont interviewés dans le reportage:

  • Séverin Pistre, hydrogéologue à l’université de Montpellier
  • José Bové, député européen, Europe Ecologie-les Verts
  • Bruno Courme, Total
  • François-Michel Gonnot, député (Ump), mission d’information parlementaire sur les gaz et huile de schiste
  • Fabrice Nicolino, Journaliste Collectif de Mejannes-sur-Alès

Les Gaz et huile de schiste : un nouvel or noir ? Une enquête de Pascale Pascariello

Le ministre Jean-Louis Borloo a accordé en mars 2010 des permis d’exploration de gaz et huile de schiste dans le sud de la France et dans le bassin parisien à des sociétés pétrolières et gazières françaises comme Total, GDF-Suez, et américaines, Toreador et Schuepbach notamment. Ni les élus des régions concernées n’ont été avertis ni les habitants informés. Pourtant l’exploitation de ces ressources pose problème. Contrairement au gaz et pétrole conventionnels, la méthode employée pour extraire les gaz et huile de schiste, dite fracturation hydraulique, n’est pas sans conséquence sur l’environnement. En effet, une grande quantité d’eau mélangée à des produits chimiques dont certains cancérigènes, sont injectés à près de 2000 mètres sous terre. Ce procédé est aujourd’hui le seul connu. Il est employé par les sociétés américaines auxquelles font appel les groupes français. Les dégâts sont aujour

oeuvre(s)

"La révolution des gaz de schiste" - Normand Mousseau

Les liens

Site du journaliste Fabrice Nicolino: Planète sans visa

Rapport réalisé par l’institut national de santé du Québec sur les risques pour la santé

Rapport sur les conséquences sur l’eau réalisé par l’USGS, organisation américaine d’information sci

Dossier du New York Times

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.