Le Néolithique est une période essentielle avec des inventions primordiales comme celle de l’agriculture et de l'élevage. C'est une révolution sans égale pour l’humanité avec des conséquences sur la démographie, l’apparition de la violence et des inégalités, des chefs, des dieux, de la domination masculine....

Peintures du Néolithique dans le secteur de Tamanrasset dans le Sahara algérien - septembre 2017
Peintures du Néolithique dans le secteur de Tamanrasset dans le Sahara algérien - septembre 2017 © AFP / JEAN NOGRADY / ONLY WORLD / Only France

Dans son dernier livre : « Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’histoire. Quand on inventa l’agriculture, la guerre et les chefs » Ed Fayard, Jean Paul Demoule , archéologue, professeur émérite de protohistoire européenne à l’Université de paris 1 Panthéon Sorbonne et à l’Institut universitaire de France  nous raconte l'importance de  la révolution néolithique pour l’humanité.

Le Néolithique est une période spécifique située entre 10 000 et 7000 ans avant notre ère,   avec un environnement favorable qui est l’interglaciaire,  un climat qui se réchauffe, des glaces qui se libèrent,  et des chasseurs cueilleurs qui commencent des expériences de domestication de plantes et d’animaux et qui  montrent plus d’inventivités qu’auparavant. Le résultat de l’émergence de l’agriculture est la densification démographique qui amèneront des modifications radicales et pas toujours bénéfiques.  

C’est pourtant durant ces périodes « zappées » du Néolithique et de l’Age du bronze qu’ont eu lieu les inventions les plus décisives de la longue histoire humaine :   la roue, les dieux, les chefs,  mais aussi  les inégalités, la servitude volontaire, les guerres et les massacres, les armes....

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.