Under the ice - view from below
Under the ice - view from below ©

« Prisonnier des glaces, je ne me suis jamais senti aussi libre », raconte Alban Michon dans Glaceo, l’envers d’un monde de cristal . Avec plus de 9000 plongées au compteur, il est désormais un spécialiste incontesté des plongées en environnements extrêmes. Notamment la plongée sous glace.

Regarder la glace pour déchiffrer les changements climatiques du passé, c'est ce qu'étudie la glaciologie. L’objectif de Jérôme Chappellaz et de ses collègues, c’est de comprendre pourquoi, il y a environ 1 million d’années, la rythmicité naturelle du climat sur Terre est passée de périodes de glaciations peu intenses mais fréquentes (tous les 40 000 ans) à des glaciations plus prononcée et plus longues (tous les 100 000 ans).

L’hypothèse, c’est qu’un changement de la quantité de gaz carbonique présent dans l’atmosphère serait à l’origine de ces changements dans la rythmicité du climat. Quelle était cette quantité il y a 1 million d’année ?

Seul moyen à disposition des scientifiques pour le savoir : forer la glace, prélever des carottes, et analyser en labo les quantités de gaz carbonique présentes. Parce qu’il existe, enfermés dans les différentes couches de glaces, à des centaines de mètres à l’intérieur de la calotte glaciaire, des bulles d’air datant de plusieurs milliers d’années.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.