Au programme ce vendredi, des doctorants qui postulent au concours "Ma thèse en 180 secondes", un thriller scientifique au théâtre et deux astrophysiciens venus présenter la nuit de l'astronomie.

-Pour fêter les 80 ans du CNRS, l’Institut d'astrophysique de Paris organise une nuit blanche de l’astronomie, du samedi 8 au dimanche 9 juin 2019, avec des observations du ciel, un marathon de petites conférences de 20h à 8h du matin,  une exposition et des jeux. On en parle avec Francis Bernardeau, physicien théoricien du CEA, actuellement directeur de l'Institut d'astrophysique de Paris et Sandrine Codis astrophysicienne à l’IAP, chargée de recherche au CNRS. 

Tout le programme en ligne ici 

Le site de diffusion pour suivre les mini conférences en direct : https://youtu.be/Ik-aBWmHTLU 

-Paradoxal, une pièce de et avec Marien Tillet. A voir le mardi 18 juin 2019  à 19h30 au FIGUIER BLANC à Argenteuil (95), le 29 novembre 2019 à 20h30 à l'Espace Athic Relais Culturel d’Obernai (67) , du 21 au 24 janvier 2020  au NEST CDN de Thionville-Grand Est (57)

-« La tête au carré » est partenaire pour la deuxième année de l’opération MT 180, le concours "ma thèse en 180 secondes" et ce jusque la finale qui aura lieu le 13 juin à Grenoble : Mathieu Vidard animera la finale. Aujourd'hui, nous recevons les deux derniers candidats parmi les 16 finalistes : Emilie Huby, Doctorante à l'Université de Reims Champagne-Ardenne du  Groupe d'Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques Archéologiques. Elle étudie l'effet thermique sur les matériaux de la basilique Saint-Remi à Reims.

et Sylvain Laborde, Doctorant à Normandie Université au Centre d'Étude Sport et Actions Motrices. Il a commencé sa thèse à cause du coup de tête de Zinédine Zidane sur Materazzi, lors de la finale de la Coupe du Monde en 2006 contre l’Italie. Il s'est alors posé la question : comment est-ce possible que le meilleur joueur du monde, dans le moment le plus important de sa carrière, puisse faire cela? Il a cherché à comprendre les mécanismes en jeu, et a découvert que la connexion entre le cœur et le cerveau, à travers le nerf vague, jouait un rôle crucial pour garder le contrôle de soi.

Vidéo de Emilie Huby

Vidéo de Sylvain Laborde 

Et ici le site de Sylvain Laborde : le programme "Fortitude".

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.