Aujourd'hui, "tout au long de la vie, la médecine infiltre l'existence de l'homme", souligne Didier Sicard, professeur de médecine, qui a codirigé "Aux origines de la médecine" avec Georges Vagarello, directeur de recherche à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Sans avoir cette emprise, la médecine a existé de tout temps. Aux temps préhistoriques, on savait déjà, comme l'attestent des squelettes retrouvés, réduire des fractures voire trépaner des crânes. Mais était-ce de la magie ou "le plus antique des actes chirurgicaux" ? En tout cas, "la survie n'était pas l'exception".

Il y a eu ensuite la "naissance d'un art", avec Hippocrate qui nous a laissé son serment, fondement de l'éthique de la profession médicale, les grandes épidémies du Moyen-Age, auxquelles il a fallu faire face, l'inventivité de la Renaissance, de l'époque classique et des Lumières, et la naissance au XIXe siècle de la médecine moderne...

avec DIDIER SICARD, professeur de médecine

Didier Sicard
Didier Sicard © Radio France

"Aux origines de la médecine" sous la direction de Didier Sicard et Georges Vigarello

ED Fayard

et ARMELLE DEBRU , professeur émérite d’histoire de la médecine à l’Université Paris Descartes

Elle participe à la formation universitaire en Ethique médicale dans le cadre de l’APHP (Assistance Publique Hôpitaux publiques de Paris)

Armelle Debrune
Armelle Debrune © Radio France

Les liens

le journal du CNRS

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.